L'info passée au crible
Verif'

Louis Boyard, député de la Nupes, a-t-il refusé de serrer la main de députés RN ?

Caroline Quevrain
Publié le 29 juin 2022 à 17h21
Le député de la Nupes, Louis Boyard, devant l'Assemblée nationale le 21 juin

Le député de la Nupes, Louis Boyard, devant l'Assemblée nationale le 21 juin

Source : JULIEN DE ROSA / AFP

Le député RN Philippe Ballard a affirmé que Louis Boyard, de la Nupes, avait refusé sa poignée de main lors du vote, mardi à l’Assemblée.
S’il y a eu débat pendant quelques heures, le doute est depuis levé puisque le principal intéressé assume son geste.

Entamant la nouvelle législature, les 577 députés ont élu mardi 28 juin la présidente de l’Assemblée nationale en la personne de Yaël Braun Pivet, de la majorité. Pour voter, les parlementaires se sont succédé au perchoir pour déposer leur bulletin dans l’urne, qui était surveillée à tour de rôle par les six députés les plus jeunes de l’hémicycle. Âge de 21 ans, Louis Boyard était donc chargé de cette mission. 

Après son passage, Philippe Ballard, nouvel élu RN, a accusé son collègue de la Nupes de l'avoir ignoré en refusant sa poignée de main. Ses accusations sont d’ailleurs appuyées par les images du vote, transmises en direct sur LCP. Mais le député socialiste Jérôme Guedj n’a pas interprété la scène de cette manière, expliquant avoir été concerné lui aussi. "Louis Boyard quand je lui ai tendu la main quelques secondes avant ou après au même endroit pour voter m’a juste dit ‘avec le Covid, je ne serre pas les mains’. Fin de l’histoire, calmez vous les rageux", a-t-il partagé sur Twitter.

Lire aussi

Pourtant, le geste de Louis Boyard était bien spontané. Il l’a d’ailleurs assumé dès le lendemain. "Face à la pandémie de racisme, d’antisémitisme et d’islamophobie, je respecte simplement les gestes barrières", a ironisé l’élu du Val-de-Marne, dans un tweet. Depuis, Jérôme Guedj s’est rétracté et excusé publiquement pour sa mauvaise interprétation : "Ce n’était donc pas une fake news s’agissant du refus de serrer la main de ce député RN". 

À noter que Louis Boyard n’a pas réservé le même traitement à tous les députés RN croisés lors du vote. Il a, par exemple, serré la main de Julien Odoul, figure médiatique du RN et député de l’Yonne, comme c’est visible ici à la 33e minute.

Vous souhaitez nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse lesverificateurs@tf1.fr. Retrouvez-nous également sur Twitter : notre équipe y est présente derrière le compte @verif_TF1LCI.


Caroline Quevrain

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info