Autonomie de la Corse : les Français très partagés, selon un sondage

Publié le 23 mars 2022 à 17h38

Source : JT 20h Semaine

Après les violences urbaines en Corse, Gérald Darmanin a indiqué que de nouvelles négociations pourraient porter sur l'élargissement des compétences de la collectivité, voire l'autonomie de l'île.
Selon un sondage Harris Interactive, les perspectives de l'autonomie et du transfert de certaines compétences régaliennes ne vont pas de soi pour les Français.

Le gouvernement va-t-il trop vite, trop tôt au sujet de la Corse ? C'est ce que laisse apparaître un sondage Harris Interactive publié mercredi, relatif à la perspective d'un élargissement des compétences de cette collectivité et d'une autonomie, évoquée par le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin après les violentes émeutes urbaines qui ont suivi l'agression mortelle d'Yvan Colonna en prison. 

D'après ce sondage Harris Interactive-Toluna pour Challenges, 57% des Français estiment que le gouvernement a eu tort d'annoncer qu'il était "prêt à aller jusqu'à l'autonomie" de la Corse avant même que les discussions ne s'engagent avec les élus locaux. Cette appréciation est particulièrement forte chez les sympathisants d'Eric Zemmour (76%), de Marine Le Pen (63%) et de Valérie Pécresse (63%).

L'opinion divisée sur la répartition des compétences

L'hypothèse d'un nouveau transfert de compétences vers la collectivité corse laisse également les Français très partagés, selon ce sondage. Ils se montrent globalement favorables au transfert de compétences liées à l'aménagement du territoire (64%), en matière de développement économique et social (63%).

En revanche, la proposition d'Emmanuel Macron d'inscrire le statut particulier de la Corse dans la Constitution n'est approuvée que par 51% des répondants. Il en va de même pour l'idée de donner à la langue corse un statut officiel au même titre que le français (51% favorables) et celle de laisser à la collectivité de Corse la possibilité de collecter elle-même certains impôts (51% favorables).

Enfin, l'idée de transférer à la Corse des compétences régaliennes (sécurité, justice...) est rejetée par 51% des personnes interrogées dans ce sondage. 

Méthodologie : enquête réalisée en ligne du 18 au 21 mars 2022 auprès d'un échantillon de 2344 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas. 


Vincent MICHELON

Tout
TF1 Info