Budget : le gouvernement dégaine l'arme du 49.3

Budget 2023 : les amendements prévoyant des milliards pour la rénovation thermique et le train devraient être écartés

J.F
Publié le 2 novembre 2022 à 17h42
JT Perso

Source : Sujet TF1 Info

Les députés ont adopté lundi plusieurs amendements promettant des milliards pour l'écologie et le ferroviaire.
Mais le gouvernement, qui a de nouveau déclenché un 49.3 sur cette partie du budget, ne devrait pas les retenir.

Le gouvernement commence à avoir l'habitude. Depuis le début de l'examen du budget 2023 à l'Assemblée nationale, les députés adoptent des amendements contre l'avis de l'exécutif. Ce fut encore le cas ce lundi 31 octobre lors de l'étude du volet dépenses. Les parlementaires ont fait adopter des amendements en faveur de l'écologie et des transports censés coûter plusieurs milliards d'euros.

L'Assemblée nationale a d'abord voté pour rajouter près de 12 milliards d'euros de crédits en faveur de la rénovation thermique des logements. Déposés par les écologistes et les socialistes, ces amendements ont été soutenus par les députés du Rassemblement national. Etrillant le bilan de "MaPrimeRénov'", le mécanisme d'aide à la rénovation mis en place en 2020, ils ont adopté coup sur coup un amendement écologiste de 6,85 milliards de crédits, puis un autre socialiste de 5 milliards d'euros supplémentaires, malgré les appels des macronistes à la "responsabilité"

La Cour des comptes avait récemment rendu un rapport très sévère sur la politique de rénovation énergétique des bâtiments : "il manque un pilotage fort et efficace et un service public de l'accompagnement efficient", avait-elle déploré.

3 milliards pour le développement du ferroviaire

Un peu plus tard dans la soirée, l'Assemblée nationale a voté trois milliards d'euros de plus pour le développement du ferroviaire avec une coalition des oppositions puisque à la fois PS, LFI et LR avaient déposé des amendements pour "investir" dans le train. "Les milliards volent en escadrille", avait alors commenté le ministre des Transports Clément Beaune, ajoutant : "C'est magique, c'est gratuit, c'est Halloween, c'est le contribuable qui paye".

Lire aussi

Toutefois, le gouvernement a de nouveau déclenché un 49.3 sur cette partie du budget, et aura la possibilité d'écarter ces amendements, ce qu'il devrait faire.


J.F

Tout
TF1 Info