Budget 2023 : quels sont les ministères gagnants, quels sont les perdants ?

J.F
Publié le 26 septembre 2022 à 17h27
JT Perso

Source : Sujet TF1 Info

Le gouvernement a présenté ce lundi son budget 2023, d'un montant de 22 milliards d'euros, répartis entre tous les ministères.
Qui est le mieux doté ? Qui voit sa dotation augmenter ou baisser par rapport à l'année dernière ?

Le budget 2023 est en hausse de 6% par rapport au budget 2022, pour atteindre 22 milliards d'euros. Cet argent est réparti entre tous les ministères pour mener à bien les projets du gouvernement, et en dit beaucoup sur ses priorités pour l'année à venir. Compte non tenu de l'inflation, la plupart des ministères voient leurs crédits budgétaires augmenter, mais certains sont mieux lotis que d'autres. Voici qui sont ceux qui s'en sortent le mieux. 

Le premier budget de l'Etat est et reste l'Éducation nationale. Pour 2023, le ministère connaîtra "une hausse inédite" de ses crédits de 3,7 milliards d'euros, à 60,2 milliards d'euros, en augmentation de 6,5% par rapport à 2022. Le gouvernement prévoit notamment une enveloppe de 935 millions d'euros en 2023 pour revaloriser les salaires des enseignants, avec une hausse moyenne de 10% à laquelle s'ajouteraient des rémunérations pour des tâches supplémentaires. 1,7 milliard sera consacré au financement de la hausse du point d'indice décidée en juillet. Le gouvernement s'est engagé à ce qu'aucun enseignant ne gagne moins de 2.000 euros net par mois à compter de la rentrée 2023.

Le ministère du Travail, chargé de mener le pays au plein-emploi, objectif d'Emmanuel Macron à l'issue de son quinquennat, a également été particulièrement gâté. Il sera de 20,7 milliards d'euros pour 2023, contre 14,5 milliards en 2022 (et 17 milliards dans le budget rectifié 2022). Dans un contexte de crise internationale et de guerre en Ukraine, le budget de la Défense a également été gonflé (+3 milliards, de 40,9 à 43,9 milliards d'euros).

La Justice, l'Intérieur et la Culture parmi les gagnants

Le ministère de la Justice gagne lui aussi de quelques centaines de millions d'euros (8,9 milliards en 2022 et 9,6 milliards pour 2023). Le projet de budget prévoit notamment d'accélérer le recrutement de magistrats et de greffiers et la construction de nouvelles places de prison.

Le ministère de l'Intérieur voit ses crédits augmenter de 6%, à 22 milliards d'euros, pour ce qui constituera l'an 1 de la loi d'orientation et de programmation du ministère (Lopmi). Le budget 2023 s'inscrit dans la ligne de cette loi de programmation pour la sécurité, qui prévoit 8.500 policiers et gendarmes supplémentaires sur la période ainsi que la création de 200 brigades de gendarmerie.

La Culture fait également partie des gagnants ; son budget s'élèvera à 4,2 milliards d'euros, soit une hausse de 271 millions (+7%). 711 millions d'euros (+1,1%) sont affectés au financement de la production cinéma et audiovisuelle et du jeu vidéo en 2023, 208,5 millions d'euros seront consacrés au pass Culture, soit 9,5 millions de crédits supplémentaires. 

Lire aussi

Quelques perdants

Dans le même temps, quelques-uns se voient moins bien dotés qu'il y a un an : le ministère de l'Economie passe de 4,1 à 3,7 milliards d'euros, et le budget du ministère des Anciens combattants passe de 2,1 à 1,9 milliard d'euros.


J.F

Sur le
même thème

Tags
Articles

Tout
TF1 Info