Le Sénat vote une "taxe dissuasive" sur les cigarettes électroniques jetables

TG avec AFP
Publié le 8 novembre 2022 à 23h35
JT Perso

Source : Les MATINS LCI

Le Sénat a voté mardi l'instauration d'une "taxe dissuasive" sur les "puff".
Cet amendement ne concerne pas la cigarette électronique classique.

Les "puff" dans le viseur du Sénat. La chambre haute a voté mardi, dans le cadre de l'examen en première lecture du projet de budget de la Sécu pour 2023, l'instauration d'une "taxe dissuasive" sur ces cigarettes électroniques jetables qui ciblent les plus jeunes.

La puff, qui existe sous une vingtaine de marques, inquiète car elle cible les adolescents. Notamment à cause de ses saveurs sucrées ou fruitées, ses emballages aux couleurs vives et son petit prix allant de 8 à 12 euros pour 500 bouffées.

Un "article de prévention"

Pour l'auteur de l'amendement, Catherine Procaccia (LR), l'instauration d’une taxe à hauteur de 6 euros par millilitre "aurait pour effet d’augmenter considérablement leur prix", et par conséquent aurait un effet dissuasif. Cet amendement ne concerne pas la cigarette électronique classique. "Il faut empêcher les jeunes de commencer à vapoter, à fumer", a affirmé la sénatrice, vantant "un article de prévention".

La ministre Olivia Grégoire a dit partager "totalement" la préoccupation des sénateurs sur les puff, "produit d'appel sans pareil" pour l'entrée des adolescents dans le tabagisme. Mais elle a jugé que l'amendement n'était "pas la bonne méthode", invitant les parlementaires à "dialoguer ensemble à Bercy", pour "proposer un cadre fiscal".

Lire aussi

Le Sénat avait auparavant voté l'indexation sur l'inflation du prix du tabac, prévue par le gouvernement, tout en renforçant le rapprochement de la fiscalité applicable aux tabacs à chauffer de celle des cigarettes.


TG avec AFP

Tout
TF1 Info