La polémique autour du burkini

Burkini : sur Twitter, Manuel Valls se fait troller sur le "sein nu" de Marianne

Loïc Le Clerc
Publié le 30 août 2016 à 5h57, mis à jour le 30 août 2016 à 6h39
Burkini : sur Twitter, Manuel Valls se fait troller sur le "sein nu" de Marianne

Source : STEPHANE DE SAKUTIN / AFP

L'essentiel

EXHIBITION - Dans son discours, lundi soir à Colomiers, Manuels Valls a vanté une Marianne au "sein nu", qui "n'est pas voilée parce qu'elle est libre". Une vision de la "place des femmes" qui n'a pas plu à tout le monde.

Pour parler de la "place des femmes" en France, lundi 29 août à Colomiers, Manuel Valls a tenu à faire l'apologie de l'allégorie de la République : "Marianne, le symbole de la République, elle a le sein nu parce qu'elle nourrit le peuple, elle n'est pas voilée parce qu'elle est libre. C'est ça, la République."

Et il n'en fallait pas plus pour que les réactions, indignées souvent, surviennent. Tant sur la "place des femmes" incarnée par Marianne que par son "sein nu" qui "nourrit le peuple", le Premier ministre se fait recadrer sur Twitter pour sa misogynie et ses raccourcis historiques.

Marianne dans l'Histoire

Mais au-delà d'une Marianne nourricière de la France, Mathilde Larrère, historienne à l'Université Paris-Est, renvoie le Premier ministre à ses cours d'Histoire. Premièrement en rappelant que la Marianne au sein nu est une allégorie créée au 19e siècle, celui "du Code civil qui réduisait les femmes au statut de mineurs et leur interdisait le vote".

L'historienne précise que si Marianne apparaît parfois dénudée (ce n'est pas toujours le cas), c'est purement artistique, calqué sur l'art antique. Autre précision importante, lorsqu'on pense à Marianne le sein nu, on pense au tableau de Delacroix qui symbolise... la Liberté, et non la République.

Enfin, toujours d'après Mathilde Larrère, il existe deux représentations de Marianne :  "La Marianne 'sage', cheveux attachés, seins couverts, pas d’arme, sagement assise", utilisée par les "républicains libéraux conservateurs". Et la "Marianne révolutionnaire, cheveux détachés, bonnet phrygien, poitrine découverte, combattante et armée", préférée par les "radicaux révolutionnaires". Mais qu'importe si Valls est libéral ou révolutionnaire, Marianne ne représente pas les femmes, mais la République. Une nuance d'importance.

Manuel Valls dénonce les "diviseurs" de gaucheSource : Sujet JT LCI
JT Perso