Cambadélis : "Marine Le Pen n'a pas tué le père, elle l'a bâillonné"

Le service METRONEWS
Publié le 7 juin 2015 à 12h58
Cette vidéo n'est plus disponible

Source : Les vidéos infos

Le premier secrétaire du Parti Socialiste a évoqué le Front National dans son discours de clôture au congrès de Poitiers dimanche. Selon lui, Marine Le Pen est en quête de "présidentiabilité" et "a bâillonné le père", à défaut de l'avoir tué. Il insiste également sur la responsabilité des Français à stopper le parti d'extrême droite.

Le service METRONEWS

Tout
TF1 Info