Après les élections législatives, une France ingouvernable ?

Candidate à la présidence de l'Assemblée nationale, la ministre Yaël Braun-Pivet démise de ses fonctions

Idèr Nabili
Publié le 26 juin 2022 à 7h24, mis à jour le 26 juin 2022 à 8h09
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Yaël Braun-Pivet a été élue mercredi candidate de la majorité présidentielle pour la présidence de l'Assemblée nationale.
Depuis samedi, elle n'est officiellement plus ministre des Outre-mer.

Après cinq ans à l'Assemblée nationale, en tant que présidente de la commission des Lois, Yaël Braun-Pivet avait été récompensée de sa fidélité en entrant au gouvernement. Quelques jours après la nomination d'Elisabeth Borne à Matignon, mi-mai, la députée des Yvelines avait succédé à Sébastien Lecornu en tant que ministre des Outre-mer. Sa mission aura été de courte durée. Mercredi 22 juin, les députés de la majorité (relative) l'ont élue candidate pour la présidence de l'Assemblée nationale.

Sauf coup de théâtre, Yaël Braun-Pivet succédera mardi 28 juin à Richard Ferrand à la tête du palais Bourbon, un poste incompatible avec ses fonctions au gouvernement. Emmanuel Macron a donc signé samedi un décret pour mettre fin aux fonctions de la ministre. Jusqu'au remaniement, promis par le chef de l'État pour début juillet, c'est la Première ministre qui exercera les fonctions de ministre des Outre-mer, précise le décret paru au journal officiel.

Lire aussi

Si elle est élue présidente de l'Assemblée nationale, Yaël Braun-Pivet deviendra la première femme à occuper ce poste dans l'histoire de la République française.


Idèr Nabili

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info