Chantage à la sextape à la mairie de Saint-Étienne

Chantage à la sextape : Gaël Perdriau se met en retrait de ses fonctions à la métropole de Saint-Etienne

Publié le 8 décembre 2022 à 16h28
JT Perso

Source : Sujet TF1 Info

Gaël Perdriau, englué dans une affaire de chantage à la sextape, a annoncé ce jeudi se mettre en "retrait total" de ses fonctions à la métropole de Saint-Etienne.
En revanche, il reste maire de la préfecture de la Loire.

"J'entends le besoin de certains de me voir prendre du recul… C’est la raison pour laquelle je prends la décision de me mettre en retrait total de la Métropole", a dit Gaël Perdriau ce jeudi avant de quitter le conseil métropolitain. Depuis trois mois, celui qui reste maire de Saint-Etienne est englué dans une affaire de chantage à la sextape et ses opposants réclament sa démission. Ce jeudi, avant l'ouverture des débats, une demi-douzaine d'élus avaient présenté un "vœu pour imposer que la morale et l’éthique des conseillers métropolitains soient respectées" et leur texte appelait à un vote sur sa démission.

"M. Perdriau a perdu toute forme de légitimité d'exercer un mandat, le maintenir dans ses fonctions serait une insulte (...) S'il lui reste un soupçon de dignité, il doit quitter ses mandats dans les meilleurs délais, c'est le dernier service qu'il doit rendre aux habitants avant de répondre à la justice", poursuivait le vœu.

Il clame son innocence

Le maire de Saint-Etienne et président de la Métropole, ancien membre des Républicains, élu en 2014 et réélu en 2020, se trouve au cœur d'une enquête judiciaire sur le tournage et l'usage d'une vidéo à caractère sexuel dans laquelle on peut voir son ex-premier adjoint centriste Gilles Artigues se faire masser par un homme dans une chambre d'hôtel, fin 2014. Nommément accusé par Artigues, placé en garde à vue mi-septembre, cité dans des enregistrements audio accablants, l'élu de 50 ans a toujours clamé son innocence.

Lire aussi

L'affaire, révélée par Mediapart, derrière laquelle il voit la main du président de la région Auvergne-Rhône-Alpes Laurent Wauquiez, l'a déjà poussé à limoger son directeur de cabinet puis à renoncer à ses fonctions représentatives à la ville et à la Métropole, tandis qu'un de ses adjoints municipaux accusé d'avoir tourné les images compromettantes a démissionné. 


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info