La France fait-elle les bons choix face au virus ?

Confinement en Ile-de-France : "Le moment est venu" pour de nouvelles mesures de restrictions, avertit Jean Castex

Idèr Nabili
Publié le 16 mars 2021 à 23h19, mis à jour le 17 mars 2021 à 15h46
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

RECONFINEMENT ? - Alors que la situation épidémique se dégrade en Île-de-France, le Premier ministre Jean Castex n'a pas écarté la mise en place de nouvelles restrictions dans les jours à venir. "Il n'y a aucune raison que nous n'adoptions pas les mêmes mesures vis-à-vis d'une partie du territoire par rapport à une autre", a-t-il assuré.

L'Île-de-France semble se diriger vers de nouvelles restrictions. Alors que le taux d'incidence flambe (418) et que le nombre de patients admis en réanimation est désormais supérieur au pic de la deuxième vague dans la région, le Premier ministre a averti ce mardi soir que de nouvelles mesures étaient imminentes pour les 12 millions de Franciliens. "Le moment est venu pour envisager des dispositions pour la région parisienne", a affirmé Jean Castex sur BFMTV.

"Il y aura demain matin un Conseil de défense, nous allons en discuter, l'avis du ministre de la Santé sera évidemment très précieux", a poursuivi le locataire de Matignon, qui admet qu'un confinement a minima le week-end en Île-de-France "est effectivement une hypothèse." "Il faut être efficace et juste", a-t-il justifié. "Efficace, c’est prendre la bonne mesure au bon moment, ni trop tôt ni trop tard. Il faut le faire de manière équitable : il n'y a absolument aucune raison que nous n'adoptions pas les mêmes mesures vis-à-vis d'une partie du territoire par rapport à une autre", alors que plusieurs départements sont déjà sous le régime du confinement le week-end.

Si de nouvelles mesures sont prises, alors l'ensemble des communes de la région devraient être concernées de la même manière. "Il faut le faire de façon adaptée parce que la région Île-de-France est très compacte, avec beaucoup de circulation des personnes", a continué le chef du gouvernement. "Nous allons étudier tout cela, mais c'est difficile de la séparer. Nous allons voir les mesures qu'il y aura lieu de prendre." Seront-elles annoncées jeudi, lors de la traditionnelle conférence de presse hebdomadaire du gouvernement ? "Nous verrons bien", a conclu le Premier ministre.

La politique vous intéresse ? Découvrez la version podcast de l'Interview Politique de Jean-Michel Apathie

Écoutez ce podcast sur votre plateforme d'écoute préférée !

Chaque matin Jean-Michel Apathie reçoit des invités politiques de premiers plans pour les interroger sur des questions d’actualité. 


Idèr Nabili

Tout
TF1 Info