La réforme des retraites présentée, oppositions et syndicats vent debout

Contre les contrats de retraite oubliés, un service en ligne voit le jour

Dylan Veerasamy avec AFP
Publié le 12 octobre 2022 à 18h27
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Un nouveau service en ligne visant à lutter contre les contrats de retraite oubliés par leurs bénéficiaires a été annoncé ce mercredi par le ministère de l'Économie.
Le service, qui se base sur les données des organismes de gestion de retraite, compte déjà 13,5 millions de contrats.

Près de trois ans après la création du nouveau plan épargne retraite, l’État ouvre un nouveau service à destination des Français. Ce mercredi 12 octobre, le ministère de l’Économie a annoncé l’ouverture du service "Mes contrats épargne retraite", afin de permettre à la population de "retrouver tous leurs produits d’épargne retraite supplémentaire, les coordonnées des organismes qui les gèrent et, le cas échéant, de faire valoir leurs droits".

De nombreux contrats en déshérence

Avec l’ouverture de ce service, disponible en ligne ou sur une application, il est désormais possible de connaître tous les contrats ouverts en son nom, sans devoir contacter les anciens employeurs. "De nombreux assurés méconnaissent leur qualité de bénéficiaire et ne demandent donc pas la liquidation de leur contrat", indique le ministère dans un communiqué, rappelant que selon un rapport du régulateur en 2018, ces contrats en déshérence, passé l'âge de 65 ans, représentaient 5,4 milliards d'euros.

Le service "Mes contrats épargne retraite" s’appuie sur une forte base de données, grâce aux informations transmises par les organismes de gestion de retraite : près de 13,5 millions de contrats y sont déjà enregistrés. Une base de données qui devrait être complète d’ici la fin de l’année 2022, selon Stéphane Bonnet, directeur du groupement d'intérêt public Union Retraite, qui gère le service.

Lire aussi

Cette initiative fait suite à une loi votée en février 2021 et portée par le député Renaissance Daniel Labaronne, destinée à lutter contre les contrats de retraite en déshérence.


Dylan Veerasamy avec AFP

Tout
TF1 Info