Covid-19 : le défi de la vaccination

Vaccination des adolescents et sur les lieux de vacances : Oliver Véran invité du 20h de TF1

La rédaction de LCI
Publié le 2 juin 2021 à 17h12, mis à jour le 2 juin 2021 à 18h17
Olivier Véran, invité du 13h de TF1 ce lundi 5 avril.

Olivier Véran, invité du 13h de TF1 ce lundi 5 avril.

Source : STEPHANE DE SAKUTIN / AFP

INVITÉ EXCEPTIONNEL - Le ministre de la Santé Olivier Véran est l'invité du 20H de TF1 ce mercredi. Il reviendra sur la vaccination des 12-18 ans dès le 15 juin annoncée par Emmanuel Macron ce mercredi, et précisera les conditions d'organisation de la vaccination cet été sur les lieux de vacances des Français.

La vaccination est ouverte à tous les Français âgés de plus de 18 ans depuis lundi 31 mai. Et le président de la République a annoncé ce mercredi depuis le Lot qu'elle serait ouverte aux 12-18 ans dès le 15 juin prochain. La question avait été débattue ce matin en Conseil de défense sanitaire. Le ministre de la Santé Olivier Véran reviendra ce soir au JT de 20H de Gilles Bouleau plus en longueur sur cette décision du gouvernement d'élargir de nouveau la vaccination. 

L’agence européenne des médicaments avait déjà donné son feu vert pour la vaccination des 12-15 ans, que l'Allemagne mettra en place dès le 7 juin. La France a donc décidée de s'aligner sur cette position, qui ne fait pas l'unanimité dans la communauté scientifique. 

"Je ne suis pas sûr que les adolescents soient le problème essentiel aujourd'hui", a indiqué à franceinfo le professeur Robert Cohen,  pédiatre infectiologue à l'hôpital intercommunal de Créteil et président du Conseil national professionnel de pédiatrie. "On ne va pas vacciner les adolescents à la place des adultes. Vacciner les adultes est plus efficace car ils ont plus de risques de faire des formes graves. Le bon moment pour vacciner les adolescents sera probablement à la fin de l'été ou en septembre, nous verrons bien", estime-t-il.

Un délai réduit entre les deux doses ?

Le ministre de la Santé précisera également les conditions d’organisation de la vaccination cet été sur les lieux de vacances des Français. Si beaucoup pourront recevoir leur première dose près de leur lieu de résidence principale, il se pourrait que le délai imposé entre deux injections en oblige certains à se faire vacciner plusieurs semaines plus tard sur leur lieu de vacances, en plein été. 

Lire aussi

Il y a plusieurs jours, le gouvernement avait incité les Français à recevoir leurs deux doses dans le même centre de vaccination. Il réfléchit désormais à plus de souplesse entre les deux doses pour encourager et faciliter la vaccination. Aujourd'hui, un délai de 39 à 42 jours est imposé entre deux rendez-vous pour la vaccination avec les vaccins Pfizer et Moderna. Mais de six semaines, il pourrait être réduit à deux ou trois semaines. 


La rédaction de LCI

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info