La France fait-elle les bons choix face au virus ?

Covid-19 : les nouvelles consignes sanitaires de Matignon aux ministres

La rédaction de LCI, avec le service politique TF1/LCI
Publié le 25 mars 2021 à 12h56, mis à jour le 25 mars 2021 à 16h22
JT Perso

Source : La Matinale LCI

VIGILANCE RENFORCÉE - Alors que plusieurs ministres sont positives au Covid-19 ou cas contact, Matignon a relayé une circulaire appelant le gouvernement à appliquer de nouvelles règles sanitaires.

Elisabeth Borne et Roselyne Bachelot positives au Covid-19 et hospitalisées, Agnès Pannier-Runacher cas-contact et à l'isolement. Ces derniers jours, y a-t-il eu un relâchement au sein du gouvernement ? Non, assurent leurs membres. Toutefois, alors que l'épidémie reprend de l'ampleur en France et que les variants sévissent, Matignon appelle ses ministres à l'extrême vigilance, et durcit les règles sanitaires entourant leurs déplacements.

Selon nos informations, le chef de cabinet du Premier ministre a envoyé aux chefs de cabinets des différents ministres une note durcissant les règles sanitaires à respecter. Ainsi pendant leurs déplacements, les membres du gouvernement doivent limiter au minimum le nombre de leurs accompagnateurs, réduits à un officier de sécurité et un collaborateur.

Attention aux images qui pourraient faire polémique

Selon Le Parisien, chaque déplacement doit être validé par Matignon et "dans les 16 départements confinés, les déplacements ne pourront porter que sur des sujets de crise sanitaire". Le week-end, les ministres ne peuvent plus de déplacer "au-delà de 10 km de leur domicile pour des raisons privées, dont les motifs politiques", y compris ceux qui sont en campagne pour les élections régionales. Selon nos informations, des consignes ont également été passées pour les déjeuners de travail, et le recours au télétravail est fortement encouragé et doit être renforcé.

Lire aussi

Toujours selon Le Parisien, Matignon appelle aussi à la "vigilance sur la captation d’images des ministres sur les réseaux sociaux". Interdiction d'être laxiste sur les gestes barrières : le masque doit être porté "en toutes circonstances" et les distances de sécurité respectées. Le gouvernement veut éviter la diffusion d'images polémiques dans les médias ou sur les réseaux sociaux, comme celles de Roselyne Bachelot sans masque face à Michel Sardou, ou recevant l'accolade d'artistes de l'opéra Bastille pour une photo de groupe un peu trop "monde d'avant"

La politique vous intéresse ? Découvrez la version podcast de l'Interview Politique de Jean-Michel Aphatie

Écoutez ce podcast sur votre plateforme d'écoute préférée !

Chaque matin Jean-Michel Aphatie reçoit des invités politiques de premiers plans pour les interroger sur des questions d’actualité.


La rédaction de LCI, avec le service politique TF1/LCI

Tout
TF1 Info