"Les paiements arrivent" : Gabriel Attal vante ses mesures pour les agriculteurs et défie le RN

Publié le 20 février 2024 à 23h22

Source : TF1 Info

Gabriel Attal doit tenir une conférence de presse sur la crise agricole ce mercredi 21 février, à quelques jours du début du Salon.
Ce mardi 20 février, il a annoncé de nouvelles mesures et a vanté l'action du gouvernement pour atténuer la colère de cette profession.
Il a par ailleurs critiqué le RN, dénonçant le bilan du parti sur le sujet.

"Aucune autre majorité n'aura fait autant en si peu de temps pour l'agriculture." C'est en chef du gouvernement satisfait que Gabriel Attal se présente dans les colonnes du Figaro, à la veille de la conférence de presse qu'il doit donner sur la crise agricole, à quelques jours du Salon de l'agriculture qui promet de s'ouvrir dans une ambiance électrique. Annonçant d'ores et déjà de nouvelles mesures, le jeune Premier ministre s'attaque aussi au Rassemblement national.

Appel au calme avant le Salon de l'agriculture

Dans cet entretien, Gabriel Attal esquisse ainsi les grandes lignes de ce qu'il doit annoncer ce mercredi 21 février. Il devra notamment présenter son projet de loi agricole, reporté en janvier dernier. Un texte "de pleine reconquête de notre souveraineté et de notre avenir agricoles", promet-il. 

Le Premier ministre indique par ailleurs qu'il lancera une mission parlementaire confiée à deux députés de la majorité Alexis Izard (Renaissance) et Anne-Laure Babot (MoDem) pour proposer "d'ici la fin de l'été" une évolution de la loi Egalim afin qu'elle prenne mieux en compte le "coût de production des agriculteurs". Un arrêté cette semaine sera également pris. Il déclarera toutes les filières agricoles "métiers en tension" pour recourir plus facilement à la main-d'œuvre étrangère.

"Aucun chantier annoncé dans la feuille de route dressée avec les organisations syndicales n'est fermé. Les agriculteurs veulent voir pour y croire, je le comprends. Les paiements arrivent dans plusieurs centaines d'exploitations tous les jours", certifie-t-il par ailleurs, se voulant rassurant quant à une sortie de crise à quelques jours du Salon de l'agriculture, qu'il a appelé à être "familial et populaire". "Le salon ne peut pas être l'otage de joutes politiques", a-t-il insisté.

Le bilan de Jordan Bardella sur l’agriculture, c'est zéro
Gabriel Attal

Ce faisant, Gabriel Attal n'a pas hésité à attaquer le Rassemblement national, alors qu'il avait récemment affirmé vouloir travailler "avec tout le monde", y compris le RN, à l'Assemblée nationale. "En cinq ans de Parlement européen, le bilan de Jordan Bardella sur l’agriculture, c'est zéro : 0 rapport et 0 résolution sur le sujet. C'est 0 action, mais 100% girouette, puisque le RN a voté contre la PAC (politique agricole commune) en 2019, pour en 2021, et maintenant est de nouveau contre", accuse Gabriel Attal.

Selon lui, pour le RN, "les agriculteurs sont de la chair à canon électorale. Ils montent sur des tracteurs et formulent beaucoup de propos d’estrade, mais derrière, on ne trouve ni bilan, ni cohérence". À propos de Marine Le Pen, il a estimé qu'il était "trop facile de ne rien dire", et s'est dit prêt à un "débat" avec la présidente du groupe RN à l'Assemblée nationale sur le sujet. 

La cheffe de file des députés RN lui a répondu sur le réseau X, estimant que "le Premier ministre cherche à brûler les étapes". "Mais en pleine campagne européenne 'l'arme anti-Bardella' devrait surtout accepter le débat que lui a proposé notre tête de liste et président du Rassemblement National, Jordan Bardella", a-t-elle ajouté.


Aurélie LOEK

Tout
TF1 Info