La flambée des prix de l'énergie

Crise de l'énergie : le gouvernement envisage de relancer temporairement une centrale à charbon

Vincent Michelon
Publié le 26 juin 2022 à 13h21
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Face à la crise mondiale de l'énergie, le gouvernement confirme qu'il pourrait redémarrer la centrale à charbon de Saint-Avold (Moselle) pour parer aux besoins de l'hiver prochain, selon RTL.
Une information confirmée à LCI, l'exécutif s'apprêtant à intégrer la mesure dans son projet de loi sur le pouvoir d'achat.

Une prolongation de plus. Le gouvernement s'apprête à autoriser la réouverture de la centrale à charbon de Saint-Avold (Moselle) afin de faire face aux besoins de l'hiver prochain, dans un contexte de crise énergétique, indique RTL ce dimanche. 

Une information confirmée à LCI par le ministère de la Transition énergétique. 

L'hypothèse d'une réouverture de cette centrale était sur la table depuis le mois de mars, sa fermeture ayant été actée le 31 mars, après 71 ans d'activité. "À titre conservatoire, compte tenu de la situation ukrainienne, nous nous gardons la possibilité de pouvoir faire fonctionner la centrale de Saint-Avold quelques heures de plus si nous en avons besoin l’hiver prochain", a précisé à LCI le ministère. Ajoutant que "cela s’inscrit dans le plan de fermeture", Emmanuel Macron s'étant engagé à en finir avec l'ensemble de ces centrales, particulièrement décriées sur le plan environnemental. 

"Nous resterions, dans tous les cas, en dessous d’1% d’électricité produite par le charbon. Aucun charbon russe ne serait utilisé", nous a précisé la même source, ajoutant que cette mesure "temporaire" devrait être "neutre pour l'environnement", via des compensations. 

Lire aussi

Couplé au texte sur le pouvoir d'achat

Selon RTL, la possible réouverture de la centrale sera inscrite dans le projet de loi sur le pouvoir d'achat, actuellement en préparation et qui doit être soumis cet été au Parlement. 

Selon nos informations, un décret va d'abord être mis en consultation pour permettre une réouverture en vue de l'hiver prochain, "incluant les contreparties environnementales". En outre, "des ajustements législatifs" seront proposés dans le projet de loi sur le pouvoir d'achat et soumis à la concertation la semaine prochaine "pour que le plan social de fermeture ne soit pas remis en cause"

En relançant à nouveau une centrale à charbon, la France repasserait, selon RTL, au-dessus du seuil maximum de 700 heures annuelles de fonctionnement sur le sol français. 


Vincent Michelon

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info