Crise de l'énergie : les Français appelés à la sobriété

Énergie : quelles aides pour les ménages se chauffant au fioul et au bois ?

Justine Faure
Publié le 14 septembre 2022 à 18h31, mis à jour le 15 septembre 2022 à 11h55
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

Le ministre des Comptes publics a indiqué ce jeudi que les foyers se chauffant au fioul ou au bois pourraient bénéficier d'une aide pouvant aller jusqu'à 200 euros, versée à partir de novembre.
Elle sera issue d'une enveloppe de 230 millions d'euros à destination de ces ménages oubliés du bouclier tarifaire votée cet été au Parlement.

Les ménages se chauffant au fioul et au bois sont-ils les grands oubliés de la crise énergétique ? Le gouvernement vient de lever les doutes sur ce point. Mercredi, Elisabeth Borne avait annoncé la prolongation du bouclier tarifaire pour limiter à 15% les hausses de prix de l’électricité et du gaz en 2023, avec la distribution de chèques énergies exceptionnels de 100 à 200 euros aux 12 millions de foyers les plus modestes d'ici à la fin de l’année, mais elle n'avait dévoilé aucune aide spécifique pour les ménages se chauffant au fioul ou au bois, eux aussi concernés par l'augmentation des prix en l'absence de tarifs réglementés. 

"Nous sommes aussi conscients des difficultés des Français, souvent parmi les plus précaires, qui ne se chauffent ni au gaz ni à l’électricité, mais au fioul ou au bois. Le Parlement a voté cet été une enveloppe de 230 millions d’euros destinée à aider ceux qui remplissent en ce moment leurs cuves", avait simplement souligné Elisabeth Borne. 

En effet, le Parlement a adopté, dans le projet de loi définitif de finances rectificative 2022, une enveloppe de 230 millions d’euros pour soutenir les foyers se chauffant au fioul. L’amendement proposé par des députés de l’opposition a été voté au Sénat au début du mois d’août. À l’Assemblée, l’amendement LR proposant 230 millions d’euros d’aide avait été voté avec l’alliance des oppositions Nupes, LR et RN alors que le gouvernement défendait une mesure limitée à 50 millions d’euros.

Une aide disponible à l'automne

Ce jeudi, le ministre des Comptes publics Gabriel Attal a précisé que l'aide issue de cette enveloppe serait "de 100 et 200 euros" et concernerait 1,4 million de Français, soit "la moitié des ménages qui se chauffent au fioul". Cette aide pourra être cumulée avec le chèque énergie qui sera accordé à 12 millions de foyers, d'un montant de 100 à 200 euros. "Pour les ménages les plus modestes, ça fait jusqu'à 400 euros d'aides exceptionnelles cet hiver pour remplir sa cuve", a donc détaillé le ministre.

Lire aussi

Selon Bercy, trois millions de personnes sont encore chauffées au fioul en France. L'association Familles rurales, qui s'inquiète du sort réservé aux "10 millions" de personnes se chauffant à "autre chose" que le gaz et l'électricité, réclamait l'extension du bouclier tarifaire à toutes les énergies.


Justine Faure

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info