Damien Abad accusé de violences sexuelles, un ministre dans la tourmente

Damien Abad accusé de viols : le ministre se dit "innocent" et n'envisage pas de démissionner

La rédaction de TF1Info
Publié le 23 mai 2022 à 19h11
JT Perso

Source : TF1 Info

Le nouveau ministre des Solidarités, Damien Abad, s'est dit "innocent", ce lundi 23 mai, des accusations de viols portées à son encontre par deux femmes.
Il a également indiqué ne pas envisager de démissionner, lors d'une déclaration à la presse dans sa circonscription de l'Ain.

Le nouveau ministre des Solidarités, Damien Abad, accusé de viols par deux femmes, a une nouvelle fois condamné ces accusations, se disant "innocent", ce lundi 23 mai, depuis sa circonscription de l'Ain. Interrogé lors d'une courte déclaration à la presse sur une possible mise à l'écart du gouvernement, l'ancien député des Républicains a indiqué ne pas envisager de quitter son ministère.

Est-ce qu'un homme innocent doit démissionner ? Je ne crois pas.

Damien Abad, ministre des Solidarités

"Est-ce qu'un homme innocent doit démissionner ? Je ne crois pas", a-t-il ainsi répondu du tac au tac aux journalistes, avant de réitérer sa défense. "Je conteste les accusations (de viols) à mon encontre avec la plus grande fermeté. Toutes les relations sexuelles que j'ai pu avoir dans ma vie ont toujours été mutuellement consenties", a-t-il martelé. Et d'ajouter : "Je le répète avec fermeté : je n'ai jamais violé une femme de ma vie."

Aujourd'hui, Damien Abad, candidat dans la 5e circonscription de l'Ain, dit vouloir se concentrer sur "sa mission de ministre, un ministre qui souhaite être sur le terrain, au plus près de la vie quotidienne des Français." Plus tôt dans la journée, la porte-parole du gouvernement, Olivia Grégoire, avait maintenu que c'était à la justice d'établir la vérité sur l'affaire. "Elle est la seule à devoir ou à pouvoir trancher", avait-elle indiqué à la sortie du tout premier Conseil des ministres du gouvernement Borne.


La rédaction de TF1Info

Tout
TF1 Info