Élection présidentielle 2022

Débat Macron-Le Pen : pour l'hôpital public, un même constat et la promesse de plus de moyens

Aurélie Loek
Publié le 21 avril 2022 à 14h04
JT Perso

Source : TF1 Info

Lors du débat d'entre-deux-tours ce mercredi 20 avril, Emmanuel Macron et Marine sur Le Pen ont tous les deux reconnu une situation difficile dans les hôpitaux.
Les deux candidats à l'Élysée ont promis un réinvestissement dans ce domaine.
Retrouvez leurs propositions dans la vidéo ci-dessus.

L'épidémie de Covid a mis en valeur la crise à laquelle l'hôpital public est confronté depuis de nombreuses années. Une situation difficile que les deux candidats ont reconnue, évoquant, à tour de rôles, les bas salaires des travailleurs médicaux, les conditions de travail dégradées et la croissance des déserts médicaux.

Plus de moyens pour les soignants et l'hôpital

Face à un constat similaire, Emmanuel Macron comme Marine Le Pen ont promis une revalorisation des salaires des soignants et, d'une manière générale, une réponse rapide pour améliorer les conditions de travail des soignants. "On doit continuer à investir", souhaite le président sortant, mettant en valeur l'augmentation de 183 euros par mois qui avait été déjà instaurée dans le cadre du Ségur de la Santé

Marine Le Pen prévoit, elle, d'investir 20 milliards d'euros sur cinq ans dans le domaine de la santé, la moitié pour le personnel hospitalier et l'autre pour améliorer l'équipement médical.

Lire aussi

Le domaine de la santé a été l'occasion d'un échange sur la suppression du numerus clausus, mesure mise en place par Emmanuel Macron en 2018. Marine Le Pen lui a reproché de ne pas l'avoir fait assez rapidement. "Pendant votre quinquennat Emmanuel Macron, vous avez attendu les crises pour réagir", a attaqué la candidate d'extrême droite. Celle-ci a par ailleurs exprimé le souhait de réintégrer les soignants qui ont été renvoyés faute de vaccination contre le Covid et de restituer leurs salaires. 


Aurélie Loek

Tout
TF1 Info