En quoi consistera la "Force d'action républicaine" déployée d'ici à la fin de l'année dans plusieurs communes ?

par J.F
Publié le 26 octobre 2023 à 17h29

Source : Sujet TF1 Info

Elisabeth Borne a annoncé ce jeudi le déploiement d'une "force d'action républicaine" d'ici à la fin de l'année dans plusieurs communes.
Sa mission sera, grâce à l'action conciliée de tous les services de l'État, de rétablir l'ordre dans les quartiers difficiles et d'apporter les solutions concrètes pour résoudre les problèmes du territoire.
Besançon (Doubs), Valence (Drôme) et Maubeuge (Nord) les accueilleront en premier.

La "force d'action républicaine" (FAR) était une promesse de campagne d'Emmanuel Macron en 2022. Ce jeudi,  devant les maires des communes les plus touchées, la Première ministre a annoncé son déploiement sur le terrain à l'occasion de la présentation des réponses du gouvernement aux violences urbaines survenues en juin dernier suite à la mort de Nahel. "Je connais comme vous la situation de certains quartiers, où tous les défis sécuritaires, sociaux, familiaux, éducatifs, semblent s’additionner. Dans ces quartiers, nous devons avoir une réponse forte et globale. C’est le sens de la 'Force d’action républicaine'", a déclaré Elisabeth Borne devant les édiles réunis dans l'amphithéâtre de la Sorbonne.

Comment fonctionnera cette FAR ? "Son objectif sera de concentrer dans un quartier tous les efforts de l'État, à vos côtés, pendant plusieurs mois", a expliqué la cheffe du gouvernement. "À partir d’un diagnostic commun, nous déploierons des moyens pour traiter les difficultés que les populations rencontrent, en matière de sécurité, mais aussi pour des réponses judiciaires, éducatives ou sociales. Nous proposerons des solutions à la carte et adaptées à vos territoires", a-t-elle ajouté.

Rétablir la paix publique, lutter contre le décrochage, donner accès à la culture

Matignon a insisté sur le côté pluridisciplinaire de cette force, qui sera en mesure de répondre aux besoins spécifiques d'un territoire. Elle pourra être composée de policiers, d'officiers de police judiciaire (OPJ), de fonctionnaires des finances, de personnels éducatifs et de travailleurs sociaux. Elle devra, grâce à ses moyens humains et financiers, rétablir la paix publique, traiter la délinquance à la racine, aider les familles, lutter contre le décrochage scolaire, favoriser l'insertion, éduquer à la citoyenneté ou encore ouvrir à la culture et au sport.

L'intervention de la FAR sera pilotée localement par le maire, le préfet et le procureur de la République. Les interventions auront lieu de manière ponctuelle et intensive, du diagnostic aux mesures concrètes pour améliorer la situation. Matignon l'a résumé ainsi : "6 jours pour ramener la paix publique, 6 semaines pour établir un plan d’action, 6 mois pour agir".

Un déploiement à Besançon, Valence et Maubeuge

Les villes de Besançon (Doubs), Valence (Drôme) et Maubeuge (Nord) seront les premières à bénéficier du déploiement de la Force d'action républicaine, d'ici à la fin de l'année.

En 2022, Emmanuel Macron avait proposé de créer une Force d'action républicaine pour "sécuriser" les quartiers et "aider à démanteler" les points de deal. 


J.F

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info