Départementales : à mi-mandat, le pouvoir en place est sanctionné dans les urnes

Le service METRONEWS
Publié le 30 mars 2015 à 13h36
JT Perso

Source : Les vidéos infos

L'essentiel
Pour Frédéric Delpech, chef du service politique de LCI, Manuel Valls ne pouvait pas faire autrement que de faire ses déclarations dimanche soir après les résultats. De toutes les façons, François Hollande ne changera pas de cap, et il est devenu "naturel" désormais que les élections intermédiaires de mi-mandat soient remportées par l'opposition. Un constat qui prouve une nouvelle fois que le remaniement après les municipales, ne change rien.