Dérapage raciste d'un député RN : tollé à l'Assemblée

Dérapage raciste à l'Assemblée : Darmanin se dit favorable à la démission du député RN

E.M avec AFP
Publié le 4 novembre 2022 à 10h45
JT Perso

Source : TF1 Info

Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, estime que la "question de la démission" se pose pour le député RN Grégoire de Fournas.
L'élu a reconnu avoir lancé "Qu'il retourne en Afrique !", lors de la prise de parole d'un élu LFI qui s'exprimait sur le "drame de l'immigration clandestine".
Il nie cependant tout caractère raciste dans ces propos.

Le tollé continue. Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin s'est dit, ce vendredi 4 novembre au matin, favorable à la démission du député RN Grégoire de Fournas, après les propos considérés comme racistes que celui-ci a prononcés lors de l'intervention d'un député LFI, la veille dans l'hémicycle. 

"J'espère que le bureau de l'Assemblée nationale prendra la décision la plus forte pour sanctionner ce député. Je pense que la question de sa démission se pose pour lui", a estimé le ministre sur BFMTV et RMC, ajoutant qu'il signerait une pétition du groupe Renaissance réclamant son départ. 

Il a également jugé que Marine Le Pen et Jordan Bardella étaient "complices de ce racisme ordinaire." "En quinze ans de vie politique, je n’ai jamais entendu quelque chose d’aussi ignominieux dans l’hémicycle de l’Assemblée nationale", a encore martelé Gérald Darmanin sur Twitter. 

Le député RN "assume totalement [ses] propos"

Grégoire de Fournas a reconnu avoir lancé "Qu'il retourne en Afrique !", lors de la prise de parole de l'élu LFI Carlos Martens Bilongo, qui s'exprimait sur le "drame de l'immigration clandestine". Cette interpellation a mené à quelques minutes de confusion suivies par un rarissime arrêt de la séance des questions au gouvernement. 

Si l'élu a reconnu ses propos, il a catégoriquement nié tout caractère raciste, parlant d'une "manipulation de LFI" visant à lui prêter des "propos dégueulasses" et disant avoir voulu évoquer le bateau de migrants SOS Méditerranée. 

Lire aussi

Une position renouvelée ce vendredi, Grégoire de Fournas assurant sur Twitter "assumer totalement [ses] propos sur la politique migratoire anarchique de notre pays".


E.M avec AFP

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info