Énergie : une fin d'année sous le signe de la sobriété

Économies d'énergie : le col roulé, outil de com' privilégié pour Emmanuel Macron et ses ministres

Justine Faure
Publié le 3 octobre 2022 à 12h02
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Ces derniers jours, la majorité multiplie les conseils pour faire diminuer sa consommation d'énergie, s'appuyant notamment sur les recommandations de l'association negaWatt.
Une communication qui a désormais sa traduction vestimentaire : le col roulé.
En témoigne la vidéo publiée ce lundi par Emmanuel Macron.

Tous les Français sont appelés à faire des efforts pour réduire leur consommation d'énergie. Alors que l'hiver approche et avec lui les menaces de coupures et de factures exorbitantes, les conseils pour plus de sobriété énergétique se multiplient. Ces derniers jours, ce sont les membres de la majorité qui s'y sont mis, suscitant parfois les moqueries. 

Mardi, le ministre de l'Economie Bruno Le Maire avait expliqué sur France Inter qu'il comptait opter pour le col roulé dans son ministère, où la température de chauffage sera diminuée. "Nous ne mettrons pas le chauffage au ministère tant que la température [à l’intérieur] ne sera pas en dessous de 19 degrés", a-t-il expliqué. "Vous ne me verrez plus avec une cravate, mais avec un col roulé. Et je pense que ce sera très bien, ça nous permettra de faire des économies d’énergie, de faire preuve de sobriété", a-t-il ajouté, en joignant à ces propos la publication sur Twitter d'une photo de lui en col roulé à son bureau.

Un message vestimentaire manifestement relayé au sein du gouvernement, puisque Emmanuel Macron lui-même est apparu avec un pull à col roulé, ce lundi, dans une nouvelle vidéo adressée aux Français. 

Ces derniers jours, la Première ministre Elisabeth Borne a également été prise en photo à plusieurs reprises vêtue d'une doudoune dans les bureaux de Matignon. Elle a mené plusieurs entretiens, notamment avec le maire écologiste de Lyon, habillée de ce vêtement chaud. Mercredi dernier, lors d'un déplacement avec la ministre de la Transition énergétique Agnès Pannier-Runacher, elle arborait une doudoune d'un autre motif, également savamment mise en scène sur les réseaux sociaux de la cheffe du gouvernement.

Et ce lundi, à l'occasion de son discours sur l'Ukraine devant les députés, la cheffe du gouvernement est apparue, elle aussi, avec un col roulé. 

Guerre en Ukraine : le discours d'Elisabeth Borne devant l'Assemblée nationaleSource : TF1 Info
JT Perso

Des recommandations de l'association negaWatt

Tous ces conseils et messages subliminaux ont suscité la critique et la moquerie des adversaires politiques du gouvernement. Ils l'accusent de donner des conseils hors sol et de perdre du temps à donner des recommandations futiles et paternalistes aux Français plutôt que de prendre vraiment à bras le corps la lutte contre le réchauffement climatique. 

Bruno Le Maire a répondu dans une vidéo publiée par Brut ce jeudi, trouvant "stupéfiants" les commentaires suscités par ses propos. "Je m’habille comme je veux, si je veux mettre un col roulé, c'est mon problème. Si je recommandais aux Français de mettre un col roulé, de s’habiller de telle ou telle façon, ça serait un sujet", a-t-il estimé.

Lire aussi

Pourtant, tous ces conseils formulés et mis en scène par la majorité sont présents dans le rapport de l'association négaWatt publié mardi détaillant 50 mesures pour faire des économies d'énergie. Pour supporter la recommandation gouvernementale de chauffer son intérieur à 19 degrés - la plus efficace selon l'association, permettant d'économiser 13% des consommations de chauffage - elle propose d'adopter "des tenues chaudes d’hiver (pull, sous-vêtements chauds, etc)"

Elle propose ainsi à l'État de mener une "campagne de communication, messages de sensibilisation" à ce sujet. Elle conseille également de "lancer moins souvent les lave-linge, sèche-linge et lave-vaisselle" et incite l'État à communiquer sur "ces bonnes pratiques"


Justine Faure

Tout
TF1 Info