Écrans chez les enfants : "Nous sommes proches d'une catastrophe sanitaire et éducative", estime Gabriel Attal

par J.F
Publié le 30 novembre 2023 à 17h40

Source : JT 20h WE

Dans une interview à "Madame Figaro", le ministre de l'Éducation nationale estime que "concernant l'usage des écrans à la maison, nous sommes proches d'une catastrophe sanitaire et éducative".
Pour inverser la tendance, Gabriel Attal veut sensibiliser les parents et développer le prêt de livres.

De nombreuses études ont démontré l'impact négatif d'un usage trop important des écrans sur le développement ou les capacités d'apprentissage des enfants. Dans une interview à Madame Figaro publiée ce jeudi 30 novembre, le ministre de l'Éducation nationale Gabriel Attal s'en alarme. "Concernant l'usage des écrans à la maison, nous sommes proches d'une catastrophe sanitaire et éducative chez les enfants et les ados", déclare-t-il.

"Un enfant de moins de 6 ans passe en moyenne 830 heures par an devant un écran, c'est-à-dire un nombre d'heures équivalent à celui qu'il passe en classe", ajoute-t-il, prenant ces données comme prétexte pour "proposer des alternatives aux écrans dès le plus jeune âge". Gabriel Attal indique souhaiter généraliser dans toutes les écoles primaires de France, plusieurs fois dans l'année, le soir, "un temps d'échange avec les parents autour des écrans afin d'expliquer leur impact avec des professionnels de santé et des associations". "Nous allons aussi développer les prêts de livres aux plus jeunes, ainsi que les initiatives autour de l'écoute", explique le ministre de l'Éducation nationale.

Une généralisation du port de l'uniforme ?

Dans cet entretien, Gabriel Attal dit aussi souhaiter "réhabiliter la notion de culture générale". "La culture générale, certains ont la chance d'en hériter, mais si l'école n'a pas l'ambition de donner ce bagage culturel à tous, alors on reproduit les inégalités. Corriger cela par la culture générale va être une des grandes priorités de mon action", annonce-t-il. Il explique par ailleurs qu'il va "tester à grande échelle à travers une expérimentation d'ampleur" le port de l'uniforme à l'école et que "si les résultats sont positifs, la question de la généralisation se posera".


J.F

Tout
TF1 Info