Élection présidentielle 2022

Débat d'entre-deux-tours : comment Emmanuel Macron le prépare

Vincent Michelon avec le service politique TF1/LCI
Publié le 19 avril 2022 à 14h00, mis à jour le 20 avril 2022 à 16h28
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

Moment crucial de la fin de campagne, le débat d'entre-deux-tours se tient mercredi 20 avril à 21h, à suivre sur TF1 et LCI.
Des retrouvailles pour lesquelles les deux candidats se préparent activement.
Pas de pause, toutefois, pour Emmanuel Macron, qui entend poursuivre ses fonctions présidentielles jusqu'au bout.

Marine Le Pen est bien placée pour le savoir : si le débat d'entre-deux-tours ne fait pas l'élection, il peut peser considérablement dans l'issue de la campagne présidentielle. 

L'entourage de la finaliste de 2017, bien décidée à éviter les écueils d'il y a cinq ans, a déjà fait savoir comment la candidate RN entendait préparer cette nouvelle confrontation avec Emmanuel Macron, à suivre mercredi 20 avril à 21h sur TF1 et LCI : une mise au vert dès lundi pour travailler les dossiers et une stratégie déjà préparée pour éviter d'apparaître trop agressive, afin de mettre en valeur ses propositions. 

"D'ici mercredi soir, il y a ses activités de Président (...) et il continue les médias"

Qu'en est-il de son rival ? Pour Emmanuel Macron, aucune mise au vert en perspective. Si aucun meeting ne s'intercale d'ici mercredi, après celui de samedi dernier à Marseille sur le thème de l'environnement, l'intéressé ne devrait pas se mettre en retrait. Car si le candidat fourbit ses armes en vue du débat, le président en exercice compte bien poursuivre ses activités jusqu'au bout. 

"D'ici mercredi soir, il y a ses activités de Président sur les sujets du moment, et il continue les médias pour faire la pédagogie de son projet", a indiqué son entourage à LCI et TF1. "Dans cette campagne inédite, l'entre-deux-tours dure 14 jours, donc les journées de jeudi et de vendredi sont très importantes aussi", a ajouté cette source, relativisant la portée du seul débat dans l'issue du scrutin. 

Lire aussi

Comment s'y prépare-t-il ? Pas de séance de "sparing-partner", nous assure-t-on, en référence à cette méthode qui consiste à simuler un débat avec une personne qui joue le rôle de l'adversaire. "Il reçoit des fiches et échanges avec des gens", se contente d'indiquer l'entourage du candidat. 

Pour Emmanuel Macron, l'objectif sera à la fois de "valoriser" son bilan et de "convaincre" sur son projet. "C'est un moment républicain de confrontation, de projet et de vision pour le pays, pas seulement de la récitation de fiches", cingle-t-on dans ses équipes à l'adresse de Marine Le Pen. Ajoutant : "la pression est sur les épaules de Marine Le Pen qui, depuis cinq ans, déclare avoir préparé ce débat"

Pour le reste, un déplacement ce mardi n'était pas exclu à ce stade, ont indiqué d'autres sources dans la presse. Et ce lundi de Pâques, Emmanuel Macron comptait deux interventions dans les médias, sur France Culture le matin et sur France 5 le soir. Preuve que le candidat, qui avait été accusé de ne pas faire campagne au premier tour, ne compte pas mettre celle-ci en pause à quelques jours du verdict final des Français. 


Vincent Michelon avec le service politique TF1/LCI

Tout
TF1 Info