Élection présidentielle 2022

Présidentielle : comment la course aux parrainages fonctionne-t-elle ?

La rédaction de LCI
Publié le 11 octobre 2021 à 13h14
Présidentielle : comment la course aux parrainages fonctionne-t-elle ?

Source : Theo Rouby / AFP

DÉMOCRATIE - À six mois du scrutin tous les aspirant(e)s président(e)s de la République sont à la recherche de leurs 500 parrainages, condition nécessaire à la participation à l'élection présidentielle.

Les maires alsaciens qui témoignent auprès de France Bleu des demandes qui affluent déjà, Éric Zemmour qui prend le contact d'un sénateur corse en pleine séance de dédicace à Ajaccio. À six mois de l'élection présidentielle, la course aux parrainages est belle et bien lancée. Comment fonctionne-t-elle ? Quelles règles doit-elle respecter ? LCI fait le point.

42.000 élus pouvant être sollicités

Pour pouvoir avoir leur nom sur les bulletins de vote du premier tour de l'élection présidentielle qui aura lieu les 10 et 24 avril 2022, les candidats auront dû se faire parrainer par 500 élus, condition préalable à leur inscription au scrutin. 

Peuvent parrainer un candidat : députés ; sénateurs ; maires ; présidents des métropoles, communautés de communes ou d'agglomérations ; conseillers départementaux et régionaux ; ou encore membres élus des assemblées de Corse, Guyane, Polynésie française. Soit 42.000 personnes en 2017. Chaque élu ne peut parrainer qu'un seul candidat. Les signatures doivent provenir d'au moins 30 départements différents, sans dépasser 50 signatures dans un même département.

Lire aussi

La période de collecte des parrainages débutera au lendemain de la publication du décret de convocation des électeurs, début 2022, puisqu'il doit être publié "au moins dix semaines avant la date du premier tour" selon la loi du 29 mars 2021. La période de recueil des parrainages s'achève au plus tard le sixième vendredi avant le premier tour de l'élection. Celle pendant laquelle les parrains peuvent envoyer leur présentation doit donc durer environ quatre semaines, lit-on sur le site vie-publique.fr

Des signatures contrôlées par le Conseil constitutionnel

Ensuite, les parrainages sont contrôlés par le Conseil constitutionnel, qui en vérifie la validité (identité de l'élu, mandat...). Les parrainages doivent lui être adressés exclusivement par voie postale. Leur envoi par voie électronique, prévu par la loi de 2016, ne sera pas possible pour l'élection présidentielle 2022 faute d'un dispositif d'identité numérique suffisamment sécurisé. Cette disposition devrait entrer en vigueur au plus tard au 1er janvier 2027. 

À l'issue du contrôle des parrainages et du consentement de ceux ayant obtenu les 500 signatures à fournir une déclaration de patrimoine, c'est le Conseil constitutionnel qui établit la liste officielle des candidats à la présidentielle. 

Les électeurs peuvent consulter la liste des parrains des candidats, publiée huit jours au moins avant le premier tour du scrutin sur le site du Conseil constitutionnel et au Journal officiel.


La rédaction de LCI

Tout
TF1 Info