Élection présidentielle 2022

Débat d'entre-deux-tours : comment Marine Le Pen s'y prépare

Justine Faure avec Sehla Bougriou
Publié le 19 avril 2022 à 14h00
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

Emmanuel Macron et Marine Le Pen se retrouvent mercredi 20 avril pour le débat d’entre-deux-tours, à suivre sur TF1 et LCI.
Pour la candidate du Rassemblement national, l’objectif est de ne pas louper l’exercice, comme en 2017.
Pour cela, elle assure s'être mieux préparée.

Faire oublier le fiasco de 2017. Tel sera l’objectif de Marine Le Pen, mercredi 20 avril, lors du débat d’entre-deux-tours qui l’opposera à Emmanuel Macron à quatre jours du second tour de l’élection présidentielle. La candidate du Rassemblement national assure avoir tiré les enseignements de l’échec précédent et arriver mieux préparée. Comment ? 

Tout d’abord, elle sera mieux reposée, espérant ne pas être handicapée par des problèmes de dos et une migraine ophtalmique comme en 2017. Pour cela, Marine Le Pen a décidé de se mettre au vert à partir de lundi, après un déplacement sur le terrain. Alors que son entourage avait un temps laissé entendre qu'elle se rendrait dans une maison de l’ouest de la France, la candidate a finalement indiqué qu'elle resterait chez elle en région parisienne. 

Elle travaillera ses dossiers avec sa garde rapprochée et ses conseillers de l’ombre, notamment les membres des Horaces, qui lui fournissent notes et fiches depuis plusieurs années. Plusieurs membres de son entourage ont également laissé entendre qu'un énarque avait été appelé pour être son sparring-partner et jouer le rôle d’Emmanuel Macron.

Ne pas se montrer hostile ni agressive

Sur le fond, ses proches assurent qu'elle évitera de se montrer agressive. "Il n'y aura pas la même attitude que la dernière fois. L'idée, c'est plutôt de présenter son projet que de dresser le bilan d'Emmanuel Macron. Elle ne veut surtout pas être agressive, même si elle pointera du doigt le désordre social que le président a provoqué", a expliqué un cadre du parti à TF1 et LCI. "Il faut éviter toute animosité, ne surtout pas se montrer hostile. Elle compte monter ses différences en restant très concrète et lorsqu’il y aura des sujets sur lesquels il y aura des points communs, le but c’est qu’elle n’hésite pas à souligner aussi les points sur lesquels elle est d’accord avec lui", ajoute un autre. 

Lire aussi

Selon son entourage, "l'idée de ce débat, c'est de mobiliser le maximum de gens en parlant concret, et démobiliser le maximum d'adversaires. Elle aura à cœur de montrer qu'elle n'a pas une vision idéologique et que l'inflexion est toujours possible", comme elle l'a fait ces derniers jours sur le voile. Marine Le Pen souhaite montrer qu'elle a, elle aussi, la stature présidentielle, apparaître crédible et apaisée. Et ne pas sur-mobiliser le front républicain aussi près de l'échéance, alors que selon les sondages, le match sera bien plus serré qu'en 2017.


Justine Faure avec Sehla Bougriou

Tout
TF1 Info