Élection présidentielle 2022

Présidentielle : Mélenchon consultera sa base en cas de second tour Macron-Le Pen

Justine Faure
Publié le 30 mars 2022 à 22h57
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

En cas de duel entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen au second tour de l'élection présidentielle, Jean-Luc Mélenchon consultera les 310.000 personnes qui ont soutenu sa candidature en ligne avant de donner une consigne.
L'Insoumis avait fait de même en 2017, sans inclure dans les options de sa consultation un vote en faveur du Front national.

Il continue de croire en ses chances d'accéder au second tour de l'élection présidentielle. Mais en cas de duel entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen, Jean-Luc Mélenchon a indiqué ce mercredi, dans un entretien au Télégramme, qu'il consulterait les 310.000 personnes qui ont soutenu sa candidature en ligne avant de donner une consigne de vote. "310.000 personnes parrainent ma candidature. Donc le soir du premier tour, on leur demandera ce que l’on fait pour le deuxième tour", a-t-il déclaré.

Selon le député, troisième homme dans les sondages, une consigne sans consultation préalable "ça ne servirait strictement à rien. Les gens n’en font qu’à leur tête, on le sait tous". Jean-Luc Mélenchon avait déjà opté pour ce mode opératoire en 2017. La consultation, basée sur les avis de 243.128 Insoumis, avait abouti à une courte majorité pour le vote blanc ou nul (36,12%), juste devant le vote pour Emmanuel Macron (34,83%). 29,05% avaient opté pour une abstention. "Étant donné l’attachement profond de la France insoumise aux principes d’égalité, de liberté et de fraternité, le vote Front National ne constituait pas une option de la consultation", avait précisé le parti.

Lire aussi

Il y a cinq ans, Jean-Luc Mélenchon n'avait pas donné de consigne de vote, il avait seulement précisé qu’il ne "votera[it] pas FN". Il avait été critiqué pour ne pas avoir appelé rapidement après le premier tour à faire barrage contre le parti de Marine Le Pen.


Justine Faure

Tout
TF1 Info