Élection présidentielle 2022

En quoi consiste la Primaire populaire, qui va départager 7 candidats de gauche ce dimanche ?

La rédaction de LCI
Publié le 30 janvier 2022 à 8h30
JT Perso

Source : TF1 Info

La Primaire populaire doit départager, à partir de 10 heures ce jeudi et jusqu'à dimanche, 7 candidats de gauche à la présidentielle.
Près de 467.000 votants sont inscrits, selon les organisateurs.
Le résultat devrait être connu ce dimanche à partir de 19 heures.

Qu'ils le veuillent ou non, ils se retrouvent en lice pour être départagés du jeudi 27 janvier, 10 heures, et jusqu'à dimanche 17 heures. La Primaire populaire, vaste initiative citoyenne pour tenter de trouver un candidat d'union à gauche, met aux prises sept candidats déclarés à l'élection présidentielle : Anna Agueb-Porterie, Anne Hidalgo, Yannick Jadot, Pierre Larrouturou, Charlotte Marchandise, Jean-Luc Mélenchon et Christiane Taubira.

Si Christiane Taubira a d'ores et déjà indiqué qu'elle se conformerait aux résultats de ce vote, les autres concurrents à gauche ne semblent pas enclins à faire de même. 

De quoi s'agit-il ? La Primaire populaire est une initiative citoyenne qui plaide pour une candidature commune à gauche pour la présidentielle, issue d'un collectif ayant pour but de relier les aspirations de la société civile et des partis de gauche, sur la base d'un socle programmatique commun

Au terme d'une première phase de parrainage achevée le 11 octobre, dix personnalités ayant reçu suffisamment de parrainages citoyens avaient été présélectionnées, parmi lesquelles Anne Hidalgo, Jean-Luc Mélenchon, Yannick Jadot, François Ruffin, Clémentine Autain, Pierre Larrouturou et Christiane Taubira. À l'arrivée, donc, 7 candidatures ont été retenues. 

Vote du 27 au 30 janvier

Les personnalités présentées au vote ce jeudi devaient impérativement être déclarées officiellement candidates à la présidentielle à la date du 15 janvier. 

Les électeurs avaient jusqu'au dimanche 23 janvier pour participer au vote. Il suffisait de s'inscrire en ligne et de renseigner un numéro de téléphone portable et une adresse email. La plateforme revendique près de 467.000 votants. 

Lire aussi

"Le 30 janvier, il y aura quoi qu'il arrive un candidat investi par la Primaire populaire, on connaîtra la personne autour de qui on appellera à se rassembler", même sans son accord, a expliqué Samuel Grzybowski. Il veut "empêcher que ce soit un pôle politique, un bureau politique ou une petite poignée de personnes qui le décident, comme en 2017. Ce sera notre base, nos signataires, qui choisiront."

L'organisation de cette Primaire populaire a suscité de nombreuses critiques de la part des candidats ne souhaitant pas y participer : Jean-Luc Mélenchon décrit pourtant cette initiative comme "une farce", Yannick Jadot comme une "machine à perdre", et Anne Hidalgo comme "une démarche qui ne crée aucune obligation. L'initiative a également suscité la polémique, accusée d'entraver la recherche de parrainages des candidats de gauche déjà lancé dans la course à la présidentielle. 

Le résultat devrait être connu à partir de 18H30.


La rédaction de LCI

Tout
TF1 Info