Élection présidentielle 2022

Présidentielle 2022 : Laurent Wauquiez renonce à se présenter à la primaire LR

La rédaction de LCI
Publié le 26 août 2021 à 18h51
Laurent Wauquiez, le 20 juillet 2021.

Laurent Wauquiez, le 20 juillet 2021.

Source : Ludovic MARIN / AFP

INFO TF1/LCI - Le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes ne se présentera pas à la primaire de la droite en vue de la présidentielle. L'ancien patron des Républicains était pressenti parmi les potentiels candidats.

Alors que les candidats se multiplient à droite, lui renonce. Laurent Wauquiez ne se présentera pas à la primaire de la droite en vue de l'élection présidentielle, ont indiqué à LCI des sources concordantes ce jeudi. 

Le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, largement réélu en juin dernier, faisait partie des candidats potentiels à l'élection de 2022, même s'il s'était mis en retrait de la politique nationale depuis deux ans sur fond de contestation au sein du mouvement politique qu'il a présidé. 

L'ancien ministre de Nicolas Sarkozy, qui se rêvait en 2017 comme le premier opposant à Emmanuel Macron, a officialisé cette position jeudi en début de soirée. "Être candidat à l’élection présidentielle, c’est une décision que l’on prend non parce que l’on en a simplement envie, mais parce que c’est un moment où on se sent en situation de rassembler son camp et de réunir les Français. Je considère que pour moi ce moment n’est pas venu", écrit-il sur les réseaux sociaux, affirmant ne pas vouloir "ajouter de la division à la division"

"Les candidatures à la présidentielle à droite se multiplient de façon inquiétante, et certains candidats expliquent même qu’ils se présenteront sans accepter de règle commune", poursuit-il. Une pique à peine voilée contre Xavier Bertrand, qui refuse de participer à une primaire.

Tenant de l'aile droite

Laurent Wauquiez fait partie de tenant de la ligne "dure" au sein des Républicains, au point d'avoir suscité, par ses prises de position, de fortes crispations ainsi que des départs de plusieurs personnalités de droite du parti LR. 

La décision du président de région intervient alors qu'un autre tenant de cette ligne droitière, le député Eric Ciotti, s'est déclaré candidat à la primaire jeudi matin. À l'heure actuelle, trois autres personnalités ont officialisé leur candidature : Xavier Bertrand, qui refuse le principe de la primaire, Valérie Pécresse et Philippe Juvin. Le commissaire européen Michel Barnier devrait également officialiser sa candidature sous peu. 

Dans une interview accordée le 30 juillet au Figaro, Laurent Wauquiez avait avancé des "priorités" pour la France, assurant toutefois vouloir jouer "collectif" afin de faire gagner la droite en 2022.


La rédaction de LCI

Tout
TF1 Info