Élection présidentielle 2022

"Maison commune", la future colocation de la majorité présidentielle

Justine FAURE
Publié le 18 novembre 2021 à 18h00
JT Perso

Source : TF1 Info

REGROUPEMENT - En vue des prochaines échéances électorales, la majorité présidentielle souhaite se réunir dans une "maison commune". Qui va faire partie de cet "Ensemble citoyen" et avec quels objectifs ?

Pas d'union, mais une cohabitation sous un même toit. Mercredi soir, plusieurs leaders de la majorité se sont retrouvés pour parfaire leur projet de "maison commune", destiné à réunir sous une même entité les différents partis et mouvements qui composent la majorité en vue de la présidentielle et des législatives de 2022. Une initiative lancée par le président du MoDem François Bayrou, qui a d'abord laissé sceptiques les poids lourds de La République en marche et le président de la République lui-même, avant qu'ils ne s'y rallient.

Ce mouvement devrait prendre le nom de "Ensemble citoyens", et rassembler La République en marche, Agir, le MoDem, le parti d'Edouard Philippe Horizons, ou encore Territoires et progrès. Selon les informations de LCI, il s'agira d'une structure très souple, avec une personnalité juridique et une direction collégiale. 

Alors que la date de lancement était prévue au 28 novembre, cette dernière interviendra finalement dans quelques jours ou semaines de plus, mais avant la fin de l'année.

Lire aussi

En ligne de mire, davantage que la présidentielle, ce sont les élections législatives de juin qui justifient l'existence de cette maison commune. Elle doit permettre de n'avoir qu'un seul candidat de la Macronie dans chaque circonscription, en s'interdisant toute concurrence au premier tour, notamment avec les troupes de l'ancien Premier ministre Edouard Philippe. C'est elle qui validera les investitures, même si elle ne bénéficiera pas d'une commission d'investiture propre, le choix des candidats sera laissé à chacun des partis. 


Justine FAURE

Tout
TF1 Info