Critiquée par Emmanuel Macron, la candidate nie avoir été sceptique sur le changement climatique.
Pourtant, ses positions passées n’ont pas toujours été si claires.
Ainsi, en 2012, Marine Le Pen minimisait la responsabilité de l’activité humaine dans ce phénomène.

En meeting ce week-end à Marseille, Emmanuel Macron a cherché à occuper le terrain de l’écologie et en a profité pour tacler le programme de Marine Le Pen sur le sujet. "Même incompétente, elle est climatosceptique", a-t-il raillé à propos de son adversaire. Une critique balayée dans la foulée par la candidate RN, sur le plateau de France 3 : "À partir du moment où il est entré en campagne, il fait le choix de le faire sur l’anathème, sur l’injure, même, à mon égard. Je n’ai jamais été climatosceptique. J’ai un projet qui, précisément, tient compte de l’environnement, tient compte de l’écologie". Quelques jours plus tôt, Marine Le Pen avait assuré qu’elle ne comptait pas sortir de l’Accord de Paris, signé en 2015 pour contenir la hausse des émissions de gaz à effet de serre en dessous de 2°C d’ici à 2100. 

Si la candidate affiche aujourd’hui une position claire et défend une écologie protectionniste, cela n’a pas toujours été le cas. Il suffit de se plonger dans les archives de ses déclarations sur le climat pour s’en rendre compte. En janvier 2017, alors candidate FN à la présidentielle, elle avait donné son point de vue sur le changement climatique à l’issue d’une conférence à Paris sur la "France durable". À l’époque, elle considérait que "le changement climatique n’est pas une religion, il est utile qu’il puisse y avoir précisément des débats pour savoir ce qui fait le plus de mal au climat". Ajoutant ne pas être "une scientifique du climat", Marine Le Pen ne niait pas le rôle de l’Homme dans le changement climatique, mais expliquait être "incapable de (le) mesurer". Ses propos avaient fait l’objet d’une dépêche de l’AFP reprise par la presse, de GEO à Public Sénat.

Le Giec, des "prêtres du changement climatique"

Cinq ans plus tôt, Marine Le Pen se lançait dans sa première campagne présidentielle. Pour l’occasion, elle avait accordé un entretien à Terra Eco, se disant "plus cohérente que les Verts", à l’époque représentés par Eva Joly. Mais les réponses de la candidate en 2012 renvoient à une position bien différente de celle de 2022. Au cours de l’interview, indisponible sur le site placé depuis en liquidation judiciaire mais ayant pu être archivée, le magazine lui demandait ce qu’elle faisait pour "lutter" contre le changement climatique, qui "a disparu de l’actualité". "Peut-on y faire quelque chose ?", s’interrogeait Marine Le Pen. 

"Selon vous, les changements climatiques n’existent pas ?" Ce à quoi répondait l’intéressée : "Ce n’est pas ce que je dis. Je ne suis pas sûre que l’activité humaine soit l’origine principale de ce phénomène". La candidate était ensuite interrogée sur le Giec : "Vous remettez en cause les conclusions du Giec, le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat ?" "Cela ne me pose aucun problème. Pour la simple et bonne raison que quand j’étais petite, mon père m’expliquait que le Sahara gagnait déjà un kilomètre par an. Le monde a connu des changements climatiques qui n’avaient rien à voir avec l’activité humaine. Ce ne sont pas les travaux du Giec qui peuvent établir avec certitude que l’Homme est la cause du changement climatique". 

Une référence à son père, Jean-Marie Le Pen, qui niait encore récemment la réalité du réchauffement climatique puisqu'"on se caillait les miches (sic)" au mois de février. À propos du Giec, Marine Le Pen estimait encore que l’on avait affaire au "consensus de ceux qui ont la parole" : "Ce sont les prêtres et les évêques du changement climatique. Ceux qui disent l’inverse, ce sont les hérétiques". 

Vous souhaitez nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse lesverificateurs@tf1.fr. Retrouvez-nous également sur Twitter : notre équipe y est présente derrière le compte @verif_TF1LCI.


Caroline QUEVRAIN

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info