Élection présidentielle 2022

Présidentielle 2022 : Marine Le Pen emprunte son slogan à la Marseillaise

Vincent Michelon avec le service politique TF1/LCI
Publié le 8 septembre 2021 à 18h58
JT Perso

Source : TF1 Info

EN CAMPAGNE - Marine Le Pen fait sa rentrée politique lors d'un meeting, dimanche à Fréjus, puis d'une interview le même jour au 20H de TF1. Elle dévoilera, à l'occasion, un slogan pour lancer sa campagne présidentielle : "Libertés Chéries".

Les slogans de campagne commencent déjà à fleurir, à sept mois de la présidentielle. Après la "Remontada" de l'ancien ministre Arnaud Montebourg, c'est au tour de Marine Le Pen de dévoiler, dimanche 12 septembre, la formule qui donnera le ton de sa campagne.

Selon les informations du service politique TF1/LCI, "Libertés Chéries" est la formule retenue par la candidate du RN pour son grand meeting de rentrée, dimanche matin à Fréjus (Var), avant son interview prévue dimanche soir au 20H de TF1. Si ces mots vous semblent familiers, c'est tout simplement parce que l'équipe de campagne du RN les a empruntés à la Marseillaise.

Plus précisément, au 6e couplet de la Marseillaise, dont voici une partie : "Amour sacré de la Patrie/ Conduis, soutiens nos bras vengeurs !/ Liberté ! Liberté chérie/ Combats avec tes défenseurs"

À noter que "Liberté Chérie" figure également dans le Chant des déportés, ou Chant des marais, adaptation d'un chant composé avant la Seconde Guerre mondiale par des prisonniers communistes en Allemagne, et repris par la suite par les parachutistes français et la Légion étrangère. 

Il a également constitué le titre d'un livre de l'ancien résistant puis ministre Pierre Mendès-France, écrit en 1942 alors que ce dernier était engagé dans les Forces aériennes françaises libres, contre l'Allemagne nazie. 

Lire aussi

Fil rouge de la campagne

S'il s'agit, nous précise son entourage, davantage d'un thème de précampagne que de campagne à proprement dit, ce slogan dessinera le fil rouge de la candidate pour les mois à venir. 

Marine Le Pen déclinera dans son discours la liberté "concernant le travail, la souveraineté, l'identité", indique son équipe. À l'appui, une nouvelle campagne d'affichage sera lancée autour de ce week-end de rentrée. 

En outre, si l'équipe de campagne n'a pas encore été officialisée, on sait déjà que l'eurodéputé Jean-Paul Garraud, ex-tête de liste aux régionales en Occitanie, est nommé président de l'association de financement de la campagne. Cet ancien transfuge de LR sera chargé de surveiller la régularité des comptes. 


Vincent Michelon avec le service politique TF1/LCI

Tout
TF1 Info