Élection présidentielle 2022

Présidentielle 2022 : voter Macron, Le Pen ou s'abstenir, vers quoi penchent les étudiants ?

Vincent Michelon
Publié le 15 avril 2022 à 12h34
JT Perso

Source : TF1 Info

La perspective du second tour Macron-Le Pen a suscité des mouvements étudiants dans plusieurs universités de France, comme à la Sorbonne, évacuée en fin de soirée jeudi.
Vers qui se sont tournés ces électeurs au premier, et comment envisagent-ils la suite du scrutin ?
On fait le point.

Face au nouveau duel du second tour entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen, certains étudiants se révoltent et se mobilisent dans les universités. D'autres ont déjà fait leur choix ou se contenteront de s'abstenir. Mais pour qui penchent les étudiants, et plus généralement les jeunes électeurs ? Que nous enseigne l'issue du premier tour et les dernières intentions de vote ?

Le 10 avril, ils plaçaient Macron et Mélenchon en tête

Dimanche soir, les 18-24 ans apparaissaient comme les électeurs les plus intéressés par la campagne présidentielle en cours (55%, légèrement au-dessus de la moyenne des électeurs à 52%), selon l'analyse fournie par l'Ifop-Fiducial pour LCI. Cette tranche d'âge apparaissait paradoxalement comme la plus abstentionniste, avec seulement 56% de votants au 1er tour. Parmi les raisons invoquées pour justifier l'abstention arrivaient en tête la certitude que les élections ne changeront rien à la situation du pays et qu'aucun candidat ne les représentaient, un sentiment relativement partagé avec les autres électeurs. 

S'agissant du choix du 1er tour, les 18-24 ans ont placé largement en tête Jean-Luc Mélenchon (32%), devant Emmanuel Macron (22%) et Marine Le Pen (20%), toujours selon le bilan réalisé par l'Ifop-Fiducial. Cette classe d'âge figure parmi les électeurs qui ont hésité le plus longtemps avant de se déterminer, un jeune sur cinq ayant pris sa décision le jour du vote. 

Lire aussi

Vers un rebond de participation ?

La principale inconnue à neuf jours du 2nd tour concerne l'abstention des électeurs les plus jeunes à ce scrutin. Il y a cinq ans, elle s’établissait à 29 % chez les 18-24 ans. 

Peut-on s'attendre à un rebond de participation ? Rien n'est moins sûr. Selon notre baromètre du jeudi 14 avril,  71% des 18-24 ans pourraient en effet se rendre aux urnes le 24 avril, un chiffre en légère hausse, mais qui reste en deçà de la moyenne (75%). Ils constituent également la catégorie la moins sûre de son choix pour le 2nd tour. 

En l'état, chez les 18-24 ans, la balance pencherait nettement en faveur d'Emmanuel Macron. Le président sortant recueillerait 58% de leurs suffrages, contre 42% pour Marine Le Pen. Toutefois, la possibilité d'un vote blanc n'est pas prise en compte. En 2017, 8,52% des votants de cette génération avaient mis un bulletin blanc dans l'urne. 


Vincent Michelon

Tout
TF1 Info