CHIFFRES - L'écart se creuse entre le républicain et Hillary Clinton, dont la cote dans les sondages ne cesse de grimper à quelques jours du scrutin présidentiel. C'est notamment visible dans les états où Donald Trump avait pris de l'avance.

Gare à la chute. A l’issue du troisième débat face à Hillary Clinton, qui s'est tenu dans la nuit de mercredi à jeudi, Donald Trump continue de dégringoler dans les sondages. Au risque de se rapprocher dangereusement du sol, à deux semaines du scrutin.

L’écart se creuse toujours plus avec Hillary Clinton, dont la cote dans les sondages est au plus haut depuis son investiture en juillet. Elle recueille plus de 45% des intentions de voix contre 39% pour Donald Trump et 6,5% pour le libertarien Gary Johnson. Dans le détail, les dernières semaines ont vu un accroissement de l'avance d'Hillary Clinton chez les électrices, qui sont 52% à la soutenir, contre 37% pour Donald Trump, selon un nouveau sondage Quinnipiac. 

La courte avance de Donald Trump chez les électeurs masculins ne suffit donc plus. Et il accuse un déficit général de 7 points dans cette étude, comme dans d'autres. Le libertarien Gary Johnson recueille quant à lui 7% des intentions de vote.

L'Ohio, seul motif de satisfaction de trump

La démocrate est également dopée par les sondages dans la plupart des états-clés où se jouera l'élection. En effet, un nouveau sondage en Arizona, un Etat conservateur, plaçait même la démocrate en tête, et un autre dans le Texas la montrait sur les talons de Donald Trump. Dans l'Utah, un candidat conservateur anti-Trump, Evan McMullin, surpasse le républicain, selon une étude-choc Emerson College. En Pennsylvanie, en Floride et dans le Colorado, la démocrate est aussi en tête, selon l’institut Quinnipiac. En Caroline du Nord et dans le Nevada, selon CNN, elle est très légèrement devant, dans la marge d'erreur.

Seul motif de satisfaction pour Donald Trump : l’Ohio. Malgré l'avalanche d'accusations contre l'homme d'affaires, les électeurs de ce swing state semblent en effet lui rester majoritairement fidèles, selon une enquête CNN qui le crédite de 48% des intentions de vote contre 44% pour Clinton. Un sondage Quinnipiac les place à égalité.

Autant de chiffres difficiles à avaler pour celui qui, pourtant, avait repris des couleurs au fil des duels qui l’ont opposé à l’ancienne secrétaire d’Etat. CNN/ORC a réalisé en effet trois enquêtes : la première donne Hillary Clinton gagnante, avec 62% des voix contre 27% pour l’homme à la cravate rouge. L’écart passe à 57% contre 34% au second duel, pour se réduire à 52% contre 39% au troisième débat, mercredi soir.


Thomas GUIEN

Tout
TF1 Info