Élections législatives : le camp présidentiel perd sa majorité absolue, poussée historique du RN

Législatives : des Français de l'étranger privés de vote en ligne à cause de leur adresse mail

Maëlane Loaëc
Publié le 30 mai 2022 à 13h59
JT Perso

Source : JT 20h WE

Le vote dématérialisé des Français de l'étranger a ouvert vendredi midi sur une plateforme dédiée.
Mais le ministère des Affaires étrangères a reconnu un problème technique sur le site.
Les votants ayant une adresse mail Yahoo n'ont pas pu récupérer un code de validation pour finaliser leur choix.

Un droit de citoyen menacé par une simple adresse mail. Les électeurs de l'étranger ont inauguré les élections législatives en votant par internet depuis vendredi midi, une des possibilités dont ils disposent, aux côtés du vote à l'urne, par procuration ou par correspondance. Mais l'opération s'est révélée impossible pour certains d'entre eux : le courriel contenant un code de validation, nécessaire pour confirmer vote enregistré sur la plateforme dédiée, n'est jamais parvenu à certains votants, à savoir ceux "utilisant une adresse de messagerie Yahoo", a fait savoir le ministère des Affaires étrangères samedi. 

"Au cours des opérations de vote qui ont débuté vendredi midi, une difficulté technique, qui ne s’était pas produite lors des deux tests grandeur nature, a été constatée", a précisé la diplomatie française dans un communiqué sur son site. Elle a indiqué que "les équipes de l’assistance technique travaillent actuellement au traitement de ce problème" et que les électeurs concernés ont été informés de ce bug informatique, et seront recontactés dès qu'il leur sera possible de voter, avant la fin du vote en ligne arrêtée mercredi 1er juin. "Le vote continue de se dérouler sans autre difficulté notable."

"Un retour vingt ans en arrière"

Ce vote, autorisé que pour les Français établis hors de France, et uniquement pour les législatives et les élections consulaires, était pourtant censé faciliter le processus à l'étranger, où les lieux de vote se situent dans les ambassades et consulats et donc sont plus difficiles d'accès. Elle avait seulement été testée une fois, aux législatives de 2012, mais pas en 2017, à cause d'une crainte de cyberattaques, relève Le Parisien. Sur les réseaux sociaux, nombreux sont les électeurs à avoir fait part de leur désarroi, incapables de finaliser leur vote.

Selon franceinfo, ils seraient des centaines d'électeurs à s'être vus ainsi empêchés de valider leur bulletin, répartis aux quatre coins du monde. "À l'heure du numérique, comment rater un système pareil ? C'est un retour vingt ans en arrière", s'est emporté auprès du site d'information l'un d'eux, Jipe Gerardin, développeur web et artiste installé depuis 21 ans en Angleterre. Impossible pour lui de faire procuration. "Si ce n'est pas réglé à temps, je ferai partie des abstentionnistes malgré moi", a-t-il déploré.

D'après le site, il est encore difficile d'évaluer le nombre d'électeurs concernés, mais dans certaines circonscriptions, près de 10% des inscrits sur les listes pourraient avoir été privés de vote : selon Loïc Le Gland, conseiller consulaire en Californie, "à San Francisco, ce sont 12,8% des électeurs qui utilisent Yahoo"

Lire aussi

Des candidats à un siège de parlementaire pour les circonscriptions de l'étranger ont indiqué pour leur part à franceinfo samedi "envisager de saisir la justice" si le vote n'était pas fonctionnel rapidement, pour demander un délai supplémentaire pour voter, ou même un nouveau scrutin. 

Le leader des Insoumis Jean-Luc Mélenchon est également monté au créneau, estimant que ces manquements portaient préjudice à l'alliance de gauche. "Darmanin continue ses exploits avec le vote des Français de l’étranger… Les candidats Nupes ne sont pas identifiés et le système de vote électronique est défaillant", a-t-il tancé sur Twitter.


Maëlane Loaëc

Tout
TF1 Info