Après les élections législatives, une France ingouvernable ?

Elisabeth Borne a remis sa démission à Emmanuel Macron, qui l'a refusée

Felicia Sideris
Publié le 21 juin 2022 à 10h29
JT Perso

Source : Les MATINS LCI

La première ministre a remis sa démission à Emmanuel Macron après le second tour des élections législatives.
Le chef de l'État l'a refusée "afin que le gouvernement reste à la tâche", a fait savoir l'Élysée.
Elle restera en poste au moins le temps des consultations politiques.

Nous apprenions ce matin qu'Elisabeth Borne resterait en poste. Potentiellement contre son gré. La Première ministre, fragilisée par les résultats des élections législatives, a remis sa démission à Emmanuel Macron, d'après l'AFP. Mais le chef de l'État l'a refusée "afin que le gouvernement reste à la tâche et puisse agir en ces jours", a précisé l'Élysée ce mardi 21 juin.

En poste le temps des tractations

D'après nos informations, la ministre élue de justesse dimanche dans le Calvados devrait rester en poste… pour le moment. Alors que l'opposition demande son départ, la cheffe du gouvernement devrait rester à Matignon au moins le temps que les consultations en cours à l'Élysée pour tenter d'élargir la majorité présidentielle prennent fin. Le chef de l'État va en effet mener toute la journée "les consultations politiques nécessaires (...) afin d'identifier les solutions constructives envisageables au service des Français", a précisé la présidence.


Felicia Sideris

Tout
TF1 Info