Jean-Luc Mélenchon, "élu" Premier ministre en juin ?

Législatives : "Le parti présidentiel est battu et défait", lance Jean-Luc Mélenchon

M.L
Publié le 12 juin 2022 à 21h15
JT Perso

Source : TF1 Info

Le leader de l'alliance de gauche s'est réjoui de voir la Nupes prendre la tête du classement en termes de rapports de force, selon les premières estimations.
"Elle sera présente dans plus de 500 circonscriptions au second tour", a-t-il affirmé, appelant les électeurs à "déferler dimanche prochain".

Aux yeux de Jean-Luc Mélenchon, la Nouvelle Union populaire écologique et sociale (Nupes) a "franchi d’une manière magnifique le premier test qu’elle rencontrait" : à l'issue du premier tour des législatives, l'union de gauche, qui s'était imposée comme l'ennemi numéro 1 de la macronie, figure en tête des rapports de force selon les premières estimations. Elle obtiendrait 26,1% des voix, devançant d'une courte marge le camp présidentiel, qui remporterait 25,6% des suffrages, tandis que le Rassemblement National ferme le podium avec 19,2% des bulletins. 

Depuis le QG de la Nupes à Paris, le leader Insoumis, qui se rêve Premier ministre, s'est réjoui de ce résultat, visiblement ému. "La Nouvelle union populaire arrive en tête, elle sera présente dans plus de 500 circonscriptions au second tour", qui aura lieu dimanche prochain, a-t-il avancé. Quant aux projections en sièges, qui donne la plus grande majorité pour l'heure au groupe d'Emmanuel Macron selon l'Ifop-Fiducial pour LCI, elles "n'ont à cette heure à peu près aucun sens, sinon de maintenir une illusion, puisse-t-elle finir d'étourdir nos adversaires", a-t-il ajouté. 

Lire aussi

"La réalité est que le parti présidentiel au terme du premier tour est battu et défait", s'est-il félicité. Avant d'affirmer : "Pour la première fois de la Ve République, un président nouvellement élu ne parvient pas à réunir une majorité aux élections législatives qui suit". Le troisième homme de l'élection présidentielle a ensuite lancé un appel aux électeurs en vue du second tour : "au vu de ce résultat et de l'opportunité extraordinaire qu’elle représente pour nos vies personnelles et le destin de la patrie commune, j’appelle notre peuple à déferler dimanche prochain", a-t-il lancé. 

"Déferlez avec vos bulletins de vote pour ouvrir tout grand la porte du futur", a-t-il insisté. Avec un objectif en ligne de mire : "rejeter définitivement les projets funestes de la majorité de Monsieur Macron", a-t-il ajouté, citant notamment le projet de réforme des retraites et du RSA annoncé par le gouvernement. 

Le député sortant des Bouches-du-Rhône a également salué l'"accord historique" de la Nupes et a réservé un mot de remerciement à ses alliés de l'union de gauche après ce succès au premier tour : "qu’en soient remerciés tous sans exception, qui ont rendu possible cet accord, qui a fini par faire comprendre à notre peuple que nous étions prêts à gouverner avec une programme et une unité", a-t-il déclaré.


M.L

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info