Élections législatives : le camp présidentiel perd sa majorité absolue, poussée historique du RN

Législatives : les Français de l'étranger commencent (déjà) à élire leurs députés

Idèr Nabili
Publié le 27 mai 2022 à 16h24
JT Perso

Source : TF1 Info

Depuis ce vendredi, les Français de l'étranger inscrits sur les listes électorales consulaires peuvent voter pour le premier tour des élections législatives.
Onze députés de la nouvelle Assemblée représenteront les Français de l'étranger.

Un peu plus d'un mois après la réélection d'Emmanuel Macron, certains Français retrouvent (virtuellement) le chemin des urnes. Depuis ce vendredi à la mi-journée, les Français vivant à l'étranger et inscrits sur les listes électorales consulaires peuvent voter par internet pour le premier tour des élections législatives.

Ces électeurs établis hors de France disposent au total de quatre modalités de vote : à l'urne, par procuration, par internet et par correspondance. S'ils choisissent de glisser un bulletin dans une urne électronique, ils ont jusqu'à mercredi 1er juin pour se prononcer. Pour le second tour, l'ouverture du vote en ligne se fera le vendredi 10 juin, jusqu'au mercredi 15.

Le vote par internet, une première aux législatives depuis 2012

Au total, onze des 577 députés sont élus par les Français de l'étranger depuis 2012, date à partir de laquelle le vote par internet a été mis en œuvre (uniquement pour les élections législatives et consulaires). En 2017, les électeurs avaient toutefois dû se déplacer réellement aux urnes pour élire leurs représentants à l'Assemblée nationale. Afin de parer à d'éventuelles cyberattaques, dans un contexte de soupçons sur l'élection américaine de 2016 qui avait vu la victoire de Donald Trump, le vote par internet n'avait pas été autorisé.

Selon l'Insee, 1,4 million de Français de l'étranger étaient inscrits sur les listes électorales au moment de l'élection présidentielle 2022. Alors que la campagne entre dans sa dernière ligne droite en métropole, eux ont droit à un vote anticipé, qui s'explique par des raisons logistiques. "Nous avons onze circonscriptions et 49 pays différents", justifie le ministère de l'Europe et des Affaires étrangères auprès de Slate. Le temps de dépouillement est donc plus long. Or, "il faut bien que les résultats soient validés par le Conseil constitutionnel", note le Quai d'Orsay.

Ce vote par internet marque aussi le coup d'envoi des élections législatives. Le 4 juin se déroulera le premier tour du scrutin en Polynésie française et pour les Français de l'étranger qui votent dans les ambassades et les consulats du continent américain. Le 5 juin, ce sera au tour des Français de l'étranger hors continent américain. Le 11 juin aura lieu le premier tour en Guadeloupe, Guyane, Martinique, à Saint-Barthélemy, Saint-Martin et Saint-Pierre-et-Miquelon. Et le 12 juin, le premier tour en métropole, ainsi qu'à Mayotte, en Nouvelle-Calédonie et à La Réunion, avant un second tour une semaine après.


Idèr Nabili

Tout
TF1 Info