Élections législatives : le camp présidentiel perd sa majorité absolue, poussée historique du RN

Législatives : la Nupes est "un accord de dupes" et de "menteurs", fustige Louis Aliot sur LCI

Maëlane Loaëc
Publié le 9 juin 2022 à 22h39
JT Perso

Source : TF1 Info

Le maire RN de Perpignan s'en est pris, sur LCI jeudi soir, à l'union de gauche Nupes.
D'après lui, il s'agit d'une alliance de façade derrière le "démagogue" Jean-Luc Mélenchon.
Le vice-président du RN a aussi renvoyé dos-à-dos la Nupes et Emmanuel Macron, les accusant de faire "peu ou prou la même politique".

"Une coalition d’intérêts, mais qui ne pourra pas gouverner demain" : invité sur LCI au micro de Ruth Elkrief, jeudi 9 juin au soir, le maire RN de Perpignan, Louis Aliot, n'a pas manqué d'écorner l'alliance de gauche, qui s'est imposée dans les sondages de la campagne des législatives comme la première force d'opposition au camp présidentiel. À ses yeux, le succès de la Nouvelle Union populaire écologique et sociale (Nupes) "n'est qu'un prisme médiatique" qui surévalue un "marché de dupes"

"Ce sont des menteurs", a attaqué le vice-président du RN, qui s'en est pris à "une coalition des contraires qui me paraît absolument dangereuse pour la démocratie", un "accord d'intérêts et de privilèges électoraux" passé entre "des gens qui ne pensent rien sur des sujets importants, comme le nucléaire, l'armée, la police"

Insoumis, communistes, écologistes et socialistes rassemblés sous l'étiquette de la Nupes "sont aujourd'hui alliés pour se faire élire, mais demain, à l'Assemblée, ils siégeront dans des groupes différents et peut-être même s'opposeront parce qu'ils ne pensent pas la même chose", a-t-il affirmé, disant regretter en particulier "qu'un certain nombre de démocrates authentiques se soient résolus à se vautrer dans ce genre d'accord électoral"

Jean-Luc Mélenchon et Emmanuel Macron, "la peste ou le choléra"

"Ce sont des gens qui vont se faire élire encore une fois sur des étiquettes et un rassemblement, et qui derrière feront l'inverse de ce pour quoi ils ont été élus", a-t-il poursuivi. Quant à l'Insoumis Jean-Luc Mélenchon, qui emmène l'union, "il ne sera pas Premier ministre", a estimé Louis Aliot. "Il oblige un certain nombre de gens de gauche à se résoudre à voter pour lui alors que beaucoup à gauche ne partagent pas ce qu'il pense en matière de nucléaire, d'écologie, de police, d'armée, etc.", a-t-il tancé.

Accusant le tribun Insoumis d'être "démagogue", il a ajouté : "s'il arrivait aux affaires, cela créerait le chaos et les conditions d’affrontement dans la France entière". Le maire de Perpignan a assuré également que Jean-Luc Mélenchon avait été l'artisan de la réélection d'Emmanuel Macron à la présidentielle, en appelant à ne pas voter pour Marine Le Pen, alors qu'il se pose aujourd'hui comme l'opposant au chef de l'État. 

Lire aussi

D'ailleurs, en cas de duel entre un candidat de la Nupes et un candidat macroniste dans certaines circonscriptions, un scénario probable au vu du dernier sondage Ifop-Fiducial pour LCI, Louis Aliot a refusé de se positionner. "J'ai n'ai pas de consigne de vote à donner entre la peste et le choléra. Toutes les voix qui iront à Monsieur Mélenchon ou à Monsieur Macron seront des voix perdues, car ils ont su se rassembler au deuxième tour de la présidentielle pour faire battre notre candidate. Donc peu ou prou, ce sera la même politique, avec une prime au danger démocratique que représente Monsieur Mélenchon", a-t-il attaqué. 

Quant au chef de l'État, pas non plus épargné par le vice-président du RN, il "est en train de chauffer à blanc un certain nombre d'extrémistes, surtout à gauche", a-t-il jugé. "Personne ne sait ce que prépare Emmanuel Macron", mais "au regard de son premier mandat, une chose est sûre : ce ne sera ni bon pour la France ni pour le portefeuille des Français", a poursuivi Louis Aliot. Face à ces deux blocs, le RN obtiendra tout de même "des dizaines et des dizaines de députés", a-t-il assuré, bien que le parti soit classé quatrième groupe en nombre de sièges à l'Assemblée, selon notre dernier sondage.


Maëlane Loaëc

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info