Législatives : Julien Lassalle prend le relais de son frère Jean et se porte candidat

M.L avec AFP
Publié le 9 mai 2022 à 13h11, mis à jour le 9 mai 2022 à 17h45

Source : TF1 Info

Le député ruraliste Jean Lassalle a annoncé, la semaine passée, ne pas vouloir se représenter.
Son frère Julien, agriculteur, a indiqué ce lundi qu'il reprendrait le flambeau à la place de son aîné.
Il défendra la même ligne que lui, en se mobilisant notamment sur le "désenclavement" en milieu rural.

Il emboîte le pas de son frère, qui tenait depuis 20 ans un siège à l'Assemblée nationale : Julien Lassalle a annoncé lundi devant la presse à Saint-Palais, dans les Pyrénées-Atlantiques, sa décision de se présenter aux prochaines législatives à la place de son frère, le député ruraliste et candidat malheureux à l'élection présidentielle Jean Lassalle. Il s'engagera avec la même ligne politique que son aîné, député depuis 2002.

Ce dernier s'était retiré pour des raisons de santé, mais aussi suite à l'enquête pénale ouverte par le parquet de Pau après que le parlementaire a mis en scène son abstention au second tour de l'élection présidentielle, dans un bureau de vote de la commune de Lourdios-Ichère. Jean Lassalle avait demandé à Julien, il y a une semaine, de candidater à sa place aux élections législatives, dans la quatrième circonscription des Pyrénées-Atlantiques, rurale et à cheval entre Pays basque et Béarn.

Prenant sa suite entre la "déception que suscite le retrait" de Jean, "la difficulté de porter le même nom" et "la peur de décevoir", Julien Lassalle se porte candidat avec une "ferme intention de convaincre". Cet agriculteur de 62 ans promet de se mobiliser pour le "désenclavement" en milieu rural, "qu'il soit routier, ferroviaire, informatique ou médical". Sur le plan institutionnel, à l'image de son frère, il se dit favorable à la reconnaissance du vote blanc ou la mise en place du référendum d'initiative populaire.

"Persuadé que son frère repartirait" malgré tout, Julien Lassalle a expliqué s'être "donné le temps de trouver une solution pour la ferme et sa famille" avant d'officialiser sa candidature. "J'ai absolument besoin d'être Julien, je ne vais pas être lui et il ne sera pas moi, mais si j'ai des conseils à demander, je sais où aller", a-t-il ajouté.

Le candidat, installé en tant que berger à Lourdios-Ichère dans le Béarn, partira sous la bannière du mouvement Résistons !, créé par Jean Lassalle et aura pour suppléante Véronique Mongaston, 53 ans, également agricultrice au Pays basque. Julien Lassalle s'était déjà lancé en politique, sous les mêmes couleurs, à la faveur des dernières élections régionales, en 2021. Il avait alors réalisé un score de 13,64 % dans le département des Pyrénées-Atlantiques, et 7,67 % à l'échelle régionale.


M.L avec AFP

Tout
TF1 Info