L'info passée au crible
Verif'

Y a-t-il seulement 3 députés LR qui ont rejoint la majorité pour les législatives ?

Caroline Quevrain
Publié le 19 mai 2022 à 12h16
Emmanuel Macron reçoit Christian Jacob à l'Élysée en 2019

Emmanuel Macron reçoit Christian Jacob à l'Élysée en 2019

Source : BENOIT TESSIER / POOL / AFP

C’est le chiffre donné par Christian Jacob, minimisant le départ des troupes vers la majorité.
En réalité, c’est un peu plus mais ce n’est pas aussi important que ce qui avait été anticipé.
Le sort de Damien Abad, président des députés LR, reste incertain.

À un mois des élections législatives, les derniers accords et coalitions politiques sont en passe de s'achever. Et le camp LR s’est inquiété d’une hémorragie de ses membres vers celui de la majorité présidentielle, désormais élargie sous l’étiquette Ensemble à sept partis (ex-LaREM, MoDem, Agir, Territoires de Pogrès, Horizons, Parti radical et En commun).

"Peut être que ça finira à 4 ou 5"

Interrogé sur la position ambiguë de Damien Abad, président du groupe LR à l’Assemblée nationale, Christian Jacob a cherché à minimiser le départ des troupes. "Souvenez-vous, on nous annonçait une soixantaine de députés qui allaient rejoindre la majorité présidentielle. De 60, on est passé à 40, de 40 on est passés à 30, à 10. Là il y en a 3", a argumenté le président des LR sur France info. Avant d’ajouter : "Peut-être que ça finira à 4 ou à 5". Christian Jacob a raison d’être prudent puisque les candidats aux législatives ont jusqu’au 20 mai pour se déclarer en préfecture et être investis officiellement par un parti. Cependant, l’hémorragie est moins importante que prévu dans le camp des Républicains. Combien sont-ils pour le moment ? 

Parmi les élus LR ayant rejoint la majorité présidentielle après la réélection d’Emmanuel Macron, on compte Robin Reda, proche de Valérie Pécresse et député depuis 2017. Ce dernier est désormais candidat à sa succession dans la 7e circonscription de l’Essonne en étant soutenu par la majorité. Élue LR depuis cinq ans, Constance Le Grip se représente aussi dans la 6e circonscription des Hauts-de-Seine, mais sous l’étiquette Ensemble. Dans la 5e circonscription de la Sarthe, le LR Jean-Carles Grelier est candidat à sa réélection et investi par la majorité présidentielle. Par conséquent, Les Républicains ont choisi d’investir leur propre candidat face à l'élu sortant : Noa Lerosier, un militant et étudiant de 19 ans, selon Le Maine Libre.

Si on remonte un peu plus loin, la députée LR Marine Brenier a adhéré à Horizon fin avril et se représente dans la 5e circonscription des Alpes-Maritimes. La figure histoire des Républicains Eric Woerth a également rejoint la majorité présidentielle en soutenant Emmanuel Macron dès le mois de février. Il est candidat à sa succession dans la 4e circonscription de l’Oise. Hormis ces 5 députés LR officiellement investis par la majorité, d’autres personnalités du parti, élues ou non, ont changé de camp. Pour plus de détails sur ces figures, vous pouvez retrouver ici notre article sur le sujet.

À ce jour, nous ne sommes donc pas très loin du décompte de Christian Jacob, mais le sort de Damien Abad est encore incertain. Mercredi 18 mai, le parti a demandé au président du groupe LR à l’Assemblée de "clarifier sa position dans les 48 heures". Alors que la majorité n’a investi aucun candidat contre lui dans la 5e circonscription de l’Ain, sa décision de quitter ou non son parti pourrait peser dans des départs de dernière minute.

Vous souhaitez nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse lesverificateurs@tf1.fr. Retrouvez-nous également sur Twitter : notre équipe y est présente derrière le compte @verif_TF1LCI.


Caroline Quevrain

Tout
TF1 Info