Le gouvernement Borne II

Elisabeth Borne annonce que l’État reprendra 100% du capital d'EDF

Vincent Michelon
Publié le 6 juillet 2022 à 16h14
JT Perso

Source : TF1 Info

Lors de son discours de politique générale à l'Assemblée nationale, mercredi, Elisabeth Borne a annoncé la reprise en main totale d'EDF par l'État.
Une condition, selon la Première ministre, pour garantir "la souveraineté" énergétique du pays.

L'État reprend EDF en main, au point de renationaliser complètement. Lors de son discours de politique générale, Elisabeth Borne a annoncé, mercredi 6 juillet, que son gouvernement allait reprendre la totalité du capital de l'entreprise, dont l'État détient actuellement 85%. "Je vous confirme aujourd'hui l'intention de l'État de détenir 100% du capital d'EDF", a déclaré la cheffe du gouvernement.

"Réussir la transition énergétique, c'est pouvoir la piloter", a-t-elle justifié. "Nous devons assurer notre souveraineté face aux conséquences de la guerre et aux défis colossaux à venir." Cette évolution, selon la Première ministre, "permettra à EDF de renforcer sa capacité à mener des projets ambitieux et indispensables pour notre avenir énergétique".

Lire aussi

La fin d'un cycle de 22 ans

Le scénario d'une reprise en main par la puissance publique, dans un contexte de crise énergétique aiguë, était évoqué depuis plusieurs semaines au sein du gouvernement. En mars, candidat à l'élection présidentielle, Emmanuel Macron avait déjà laissé envisager cette piste, plaidant pour la reprise de contrôle "d'une partie des activités, les plus régaliennes", de l'entreprise semi-publique.

La reprise totale de capital par l'État mettra fin à un cycle engagé en 1996, lorsque l'entreprise publique alors nationalisée avait changé de statut juridique, sous l'effet de la réglementation européenne de l'énergie. 


Vincent Michelon

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info