Emmanuel Macron, "président des riches" ? Un rapport d'économistes embarrasse le gouvernement

Publié le 6 février 2020 à 4h35, mis à jour le 6 février 2020 à 13h15

Source : TF1 Info

INÉGALITÉS - La politique budgétaire et fiscale menée depuis 2018 a favorisé le pouvoir d'achat des plus aisés au détriment des plus modestes, selon un rapport d'économistes publié mercredi. Des conclusions contestées par le gouvernement et Bercy, qui défend sa politique.

"Président des riches". C'est l'image qui colle à Emmanuel Macron depuis son arrivée à l'Élysée en mai 2017, et elle s'est encore renforcée avec le mouvement des Gilets jaunes, qui s'est cristallisé sur les enjeux de pouvoir d'achat. Plusieurs rapports d'économistes publiés ces derniers mois montraient déjà que les ménages modestes n'avaient pas été les plus gagnants de la hausse globale du pouvoir d'achat, estimée à 17 milliards d'euros entre 2018 et 2020. Un gain qui représente "quelque chose de totalement massif" et un "effort sans précédent", défend-on à Bercy.

Mais le rapport publié mercredi par l'Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE), organisme plutôt classé à gauche, va plus loin : selon ses calculs, "plus des deux tiers des ménages appartenant aux 10% les plus modestes affichent des pertes de revenu disponible" sur la période, quand le reste des Français l'ont vu augmenter.

Sondage : qui ferait mieux qu’Emmanuel Macron ?Source : 24H PUJADAS, L'info en questions

Rien que pour 2020, 15% des ménages les plus modestes vont voir leur niveau de vie "amputé", en particulier par les réformes des allocations chômage et logement, précise l'OFCE. A l'inverse, "les grands gagnants" seront plutôt ceux dont le niveau de vie est supérieur au niveau de vie médian. Et entre 2018 et 2020, un quart des 17 milliards d'euros de gains de pouvoir d'achat ont profité aux 5% des ménages les plus aisés.

Une conclusion qui a suscité de nombreuses réactions de l'opposition de gauche. "Quand une étude de l'OFCE confirme le bien fondé de toutes nos critiques faites pendant le débat du #plf2020 (projet de loi de finances 2020) Emmanuel Macron est toujours plus le président des ultra riches au détriment des plus pauvres", a ainsi réagi le député France insoumise Eric Coquerel sur Twitter. 


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info