Emmanuel Macron dans la course à l'Elysée

Emmanuel Macron dévoile son programme économique : il veut supprimer 120.000 postes de fonctionnaires

Matthieu Jublin
Publié le 24 février 2017 à 7h19
Emmanuel Macron dévoile son programme économique : il veut supprimer 120.000 postes de fonctionnaires

Source : STRINGER / AFP

PRÉSIDENTIELLE 2017 - Le candidat d'En Marche a décliné dans Les Échos ses mesures économiques : 60 milliards d'économie sur le budget de l'État, 50 milliards d'investissement, non-renouvellement de 120.000 fonctionnaires, un marché "réformes structurelles contre investissements" avec l'Allemagne...

Le nombre de postes de fonctionnaires supprimés était apparu comme le mètre-étalon des mesures économiques des candidats à la primaire de droite. Désormais, c'est au tour d'Emmanuel Macron de donner son chiffre, dans une interview aux Échos ce jeudi : il vise 120.000 suppressions de postes de fonctionnaires pendant son quinquennat.

Le candidat d'En marche ! fait le pari d'un accord avec l'Allemagne : d'un côté, la France reste dans les clous budgétaires de l'Union européenne ; de l'autre, l'Allemagne accepte d'augmenter la "capacité d'investissement" de l'UE avec "un vrai budget, contrôlé démocratiquement et piloté par un ministre de l'Économie et des Finances de la zone euro". Le tout se chiffrerait, selon M. Macron, en "centaines de milliards".

Lire aussi

Avant ces investissements européens, le candidat souhaite donc "une baisse de 3 points de la part des dépenses dans la richesse nationale", soit 60 milliards d'euros. 

Ces 60 milliards d'euros d'économies se répartiraient ainsi : moins 25 milliards pour l'État, moins 15 pour l'assurance-maladie, moins 10 pour l'indemnisation du chômage et moins 10 pour les collectivités locales. Conséquence de ces baisses, dans le programme d'Emmanuel Macron : la suppression de 120.000 postes de fonctionnaires, soit 70.000 dans les collectivités territoriales et 50.000 dans l'État.

Lire aussi

Le candidat d'En marche ! explique sa méthode pour atteindre cet objectif : "Je fixerai l'effort budgétaire en début de période, en définissant des priorités, et chaque ministre devra les décliner en rendant des comptes. (...) Je ne les garderai pas s'ils ne mettent pas en oeuvre les économies."

Quant aux 70.000 postes de fonctionnaires et aux 10 milliards en moins pour les collectivités locales, Emmanuel Macron compte laisser ces collectivités décider elles-mêmes comment les économiser. "Je veux nouer avec les collectivités un pacte sur cinq ans, dans lequel je contractualiserai une baisse de 10 milliards d'euros de leurs dépenses. Cette baisse sera à leur main. Parallèlement, je leur donnerai des marges de manœuvre."

Lire aussi
La vie d'Emmanuel Macron en 5 gifsSource : Sujet JT LCI
Cette vidéo n'est plus disponible

Matthieu Jublin

Tout
TF1 Info