Élections législatives : le camp présidentiel perd sa majorité absolue, poussée historique du RN
En Direct

EN DIRECT - Incidents au Stade de France : Marine Le Pen demande "une enquête parlementaire"

La rédaction de TF1info
Publié le 29 mai 2022 à 7h30, mis à jour le 30 mai 2022 à 16h28
JT Perso

Source : JT 20h WE

À quatorze jours du premier tour des élections législatives, la campagne accélère.
Candidate du Rassemblement national, Marine Le Pen est invitée du Grand Jury LCI/RTL/Le Figaro ce dimanche.
Suivez les dernières informations.

Ce live est à présent terminé, vous pouvez retrouver les dernières informations du lundi 30 mai sur les élections législatives dans cet article.

LÉGISLATIVES 2022


Dès lundi, les premières affiches de campagne vont être collées dans les communes de l'Hexagone.

MARINE LE PEN CANDIDATE EN 2027 ? "NOUS VERRONS"


Si une "autre personne est mieux placée (...) pour porter les idées nationales", Marine Le Pen assure qu'elle ne sera pas candidate. Pour autant, elle laisse la porte ouverte : "nous verrons, on a le temps". "A priori, je ne serai pas candidate", répète-t-elle sur LCI.


Si le Rassemblement national parvient à former un groupe à l'issue des élections législatives, Marine Le Pen a assuré qu'elle prendrait la tête de cette nouvelle formation.

BLOCUS DU PÉTROLE RUSSE : MARINE LE PEN CONTRE


"Je m'opposerai" au blocus sur le pétrole russe. Elle estime qu'une telle mesure n'aurait que "peu d'effets" sur Moscou, mais des conséquences sur le pouvoir d'achat des Français en faisant, selon Marine Le Pen, augmenter encore davantage le prix des produits pétroliers.

GUERRE EN UKRAINE


Sans se prononcer clairement sur l'entrée d'Helsinki au sein de l'alliance militaire, Marine Le Pen appelle à "ne pas faire de manœuvres de quelque nature que ce soit qui pourraient aggraver la situation de tension géopolitique".


Dans le même temps, elle se dit "contre" l'envoi massif d'armes lourdes à l'Ukraine. "Sauf si le gouvernement déclare la guerre à la Russie, en convoquant le Parlement", estime-t-elle.

TAXATION SUR LES "SUPER-PROFITS"


Marine Le Pen dénonce des acteurs économiques "profiteurs de guerre", sans pour autant nommer d'entreprises. 


Après une rencontre avec le Premier ministre hongrois Viktor Orbán, elle a mis sur la table la mise en place d'une taxe sur les superprofits d'une partie des entreprises ayant généré "des profits supplémentaires" depuis le début de la crise en Ukraine, mais également durant la crise sanitaire.

MARINE LE PEN CONTRE UNE AUGMENTATION DU SMIC


Au risque de "mettre en difficulté des entreprises", la candidate RN aux législatives. "La mesure de M. Mélenchon (d'augmenter le salaire minimum à 1.500 euros net, ndlr) ne concerne que le SMIC, on sait très bien que c'est une trappe à bas salaires", estime-t-elle. 


Selon elle, augmenter le salaire minimum n'implique pas une hausse des rémunérations pour les salariés juste au-dessus du SMIC.

INFLATION SUR LES PRODUITS ALIMENTAIRES


"La multiplication des chèques n'est pas la bonne solution. Il faut baisser la TVA sur les énergies de 20 à 5,5%", propose Marine Le Pen. Quant au bouclier tarifaire, l'ex-candidate RN à la présidentielle dit être "d'accord" pour le maintenir. Elle souhaite qu'une "réforme au niveau européen sur les prix de l'énergie" soit engagée. 


Quant au projet de loi que le gouvernement doit présenter aux députés après les élections législatives, Marine Le Pen assure qu'elle ne votera pas contre. Elle compte néanmoins "déposer des amendements" pour aller plus loin.

HÔPITAUX EN CRISE 


"Les médecins fuient l'hôpital, parce que ces établissements sont dans des situations catastrophiques. Il faut embaucher des infirmières, réintégrer les soignants suspendus (par l'obligation vaccinale, ndlr)", propose Marine Le Pen sur LCI.

FIN DU RETRAIT DE POINT POUR LES PETITS EXCÈS DE VITESSE


"Ceux qui sont obligés de beaucoup conduire, perdent parfois petit à petit leurs points et se retrouvent dans une situation où ils n'ont plus de permis", déclare Marine Le Pen. Elle veut aller plus loin que le gouvernement et supprimer le retrait de point pour tous les excès de vitesse inférieurs à 20 km/h.


Après avoir proposé de supprimer le permis à point, Marine Le Pen assure avoir changé d'avis, "après avoir rencontré des associations" spécialisées.

MARINE LE PEN SUR L'AFFAIRE ABAD 


"Le gouvernement (...) passe à côté ou semble négliger les alertes qui sont faites sur un comportement qui n'est peut-être pas judiciaire condamnable, mais humainement [oui]", explique Marine Le Pen sur LCI.


Elle pointe aussi la responsabilité du patron des Républicains, Christian Jacob, qui - selon elle - a "tordu le bras aux députés LR" pour élire Damien Abad comme patron du groupe LR à l'Assemblée nationale.

MARINE LE PEN EST L'INVITÉE DU GRAND JURY


"Le préfet Didier Lallement est un homme brutal, nous le savons depuis des années", estime Marine Le Pen sur LCI. Celle-ci faisant référence à la gestion de la crise des Gilets jaunes. "On laisse à leur poste des gens qui ont montré leur incapacité à assurer la sécurité", dénonce-t-elle.


Sans la demander clairement, elle appelle à la démission du préfet de police de  Paris. 

MARINE LE PEN EST L'INVITÉE DU GRAND JURY


Pour l'ex-candidate à la présidentielle, la Seine-Saint-Denis est "un département hors de contrôle en matière de sécurité".

STADE DE FRANCE : LE PEN DEMANDE UNE ENQUÊTE PARLEMENTAIRE


"Les mensonges de M. Darmanin doivent pousser, je le pense, à demander le déclenchement d'une enquête parlementaire. Incontestablement, des gens étaient munis de faux billets. Mais ce que l'on peut voir sur les réseaux sociaux, c'est que ce sont les traditionnels voyous de banlieues qui ont tenté d'entrer sans billet", reproche la candidate aux législatives du Rassemblement national.

MARINE LE PEN SUR LES INCIDENTS AU STADE DE FRANCE


"Un sentiment d'humiliation. L'intégralité des capitales qui ont vu cela ont constaté que la France n'était plus en capacité d'organiser de grandes manifestations sans que cela ne dégénère", dénonce l'ex-candidate RN à la présidentielle. 


Samedi soir, des scènes de violences ont émaillé la finale de la Ligue des Champions et le coup d'envoi du match a été retardé de 35 minutes.

MARINE LE PEN EST L'INVITÉE DU GRAND JURY


Comme chaque dimanche, retrouvez Le Grand Jury sur LCI, canal 26. Aujourd'hui, c'est Marine Le Pen, candidate RN aux législatives, qui répond aux questions de RTL, LCI et Le Figaro.

LE GRAND JURY

CAMPAGNE OFFICIELLE 

DANS LA 4E CIRCO DU VAR, LE DUEL ZEMMOUR-RN

Législatives : dans le Var, la bataille Zemmour-RNSource : TF1 Info
JT Perso

BLANQUER EN DIFFICULTÉ ?


Selon un sondage Ifop-Fiducial pour le JDD, une victoire de Jean-Michel Blanquer dans la 4e circonscription du Loiret, où se présente l'ancien ministre de l'Éducation nationale, ne va pas de soi. Le candidat RN Thomas Ménagé est crédité de 28% des intentions de vote au premier tour et arriverait en tête, devant l'ex-ministre (23%). Au second tour, le candidat macroniste et son rival RN sont crédités chacun autour de 50%. 

ELISABETH BORNE EN CAMPAGNE, SES CONCURRENTS DU CALVADOS RIPOSTENT


Candidate pour la première fois dans une circonscription du Calvados, la Première ministre Elisabeth Borne devra y asseoir sa légitimité en se faisant élire. Sur place, ses concurrents entendent bien empêcher la cheffe du gouvernement d'obtenir son siège. 

E. Borne candidate dans le Calvados : ses concurrents l'attendent de pied fermeSource : TF1 Info
JT Perso

Premier tour, J-14. Alors que les élections législatives approchent à grands pas, la campagne devrait s'intensifier quelque peu ce week-end. La nouvelle cheffe du gouvernement, Élisabeth Borne, était samedi dans le Calvados, où elle se confronte pour la première fois au suffrage universel, le 12 juin.

Plus au Nord, dans le Pas-de-Calais, Marine Le Pen était quant à elle à Saint-Venant pour soutenir sa conseillère presse, Caroline Parmentier, qui se présente dans la 9e circonscription, à quelques encablures de la 11e, celle d'Hénin-Beaumont, où la patronne du RN avait été élue en 2017. 


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info