Votre pouvoir d'achat

Prix des carburants : une indemnité "classe moyenne" de 100 euros pour 38 millions de Français

La rédaction de LCI
Publié le 21 octobre 2021 à 19h00
JT Perso

Source : TF1 Info

ANNONCES - Invité ce jeudi au 20H de TF1, Jean Castex a dévoilé des mesures pour faire face à la flambée des prix à la pompe. Retrouvez les points forts de son intervention.

"DES TROUS DANS LA RAQUETTE", POUR FABIEN ROUSSEL


Le candidat du PCF aux présidentielles estime que la mesure annoncée par Jean Castex "soulagera un peu les Français", mais que "le compte n'y est pas". Pour Fabien Roussel, le salut serait dans une "baisse durable des prix", ainsi que dans "la hausse des salaires et des retraites".

"POLITIQUE DU CHEQUIER" : ERIC CIOTTI FUSTIGE JEAN CASTEX


Le candidat à l'investiture LR attribue le choix de distribuer une "indemnité-inflation" à la parenthèse électorale, et en tient lui aussi pour une baisse des taxes, en prônant "la suppression de la TVA sur les taxes sur les carburants".

"CENT BALLES ET UN MARS" : SANDRINE ROUSSEAU LIQUIDE "L'INDEMNITÉ-INFLATION"

 La secrétaire nationale adjointe d'EELV a joué de la punchline pour juger de la mesure annoncée ce soir par Jean Castex, soit 100 euro par Français gagnant moins que le salaire médian : "Cent balles et un mars", a résumé Sandrine Rousseau. "Et circulez, il n'y a rien d'autre à voir", conclut l'ex-candidate à l'investiture. 

INDEMNITÉ INFLATION : COMBIEN, POUR QUI ET QUAND ?


Le point sur ce que l'on sait de la mesure que vient d'annoncer Jean Castex pour contrer la hausse des prix des carburants.

L'INDEMNITÉ-INFLATION "NE REPOND PAS À LA DÉTRESSE DES FRANÇAIS", SELON MARINE LE PEN


Pour la présidente et candidate du Rassemblement National, les mesures annoncées par Jean Castex sont insuffisantes. "Seule la baisse de TVA sur le gaz, l'électricité et les carburants" permettrait, selon Marine Le Pen, de "soulager le pouvoir d'achat de tous les ménages avant l'hiver". 

"INDEMNITÉ-INFLATION" : FRANÇOIS HOLLANDE S'INTERROGE


Invité par Ruth Elkrief ce jeudi soir, l'ancien président de la République a jugé la mesure annoncée par Jean Castex valable temporairement, mais s'interroge sur le sens que porte son intitulé.

LE "BOUCLIER TARIFAIRE" BLOQUÉ JUSQU'A LA FIN DE 2022 


En plus de "l'indemnité-inflation", qu'il a annoncée pour contrer la hausse des prix, le Premier ministre a prolongé le blocage des prix du gaz jusqu'à la fin de 2022- alors qu'il devait prendre fin en avril prochain.

"INDEMNITÉ-INFLATION" : JEAN CASTEX ANNONCE UNE NOUVELLE AIDE POUR CONTRER LA HAUSSE DES PRIX

"UN PANSEMENT SUR UNE JAMBE DE BOIS" : LFI PAS CONVAINCUE PAR CASTEX


Pour Manon Aubry, Jean Castex refusse de "prendre le problème à la racine en bloquant les prix" des carburants. Pour la députée européenne de La France Insoumise, le "modeste chèque" que propose le Premier ministre, n'est qu'un "pansement sur une jambe de bois".

"TROP PEU, TROP TARD" : EELV FUSTIGE LES ANNONCES DE JEAN CASTEX


Pour le secrétaire national d'Europe-Ecologie-Les Verts, les annonces de Jean Castex pour contrer la hausse des prix des carburants représentent "trop peu", arrivent "trop tard", et semblent faites "dans la plus grande des improvisations". Julien Bayou déplore aussi que rien ne soit envisagé contre la "dépendance à la voiture".

"INDEMNITÉ-INFLATION" : POUR ANNE HIDALGO, CE N'EST PAS LA SOLUTION


Sans tweeter elle-même, la candidate socialiste Anne Hidalgo semble endosser ce tweet d'un de ses soutiens, qui fustige "l'indemnité-inflation", que vient d'annoncer Jean Castex. Pour la candidate socialiste, ainsi qu'elle l'avait déjà fait savoir, la solution pour contrer l'envolée des prix à la pompe, est dans l'abaissement temporaire de la TVA à 5,5 %

"LE DISPOSITIF LE PLUS JUSTE ET LE PLUS EFFICACE"


Jean Castex explique sur son compte Twitter "l'indemnité-inflation" qu'il vient d'annoncer au 20H de TF1. "Le gouvernement a fait le choix du dispositif le plus juste et le plus efficace", estime-t-il, en distribuant 100 euros à chacun des "38 millions de Français qui gagnent moins de 2000 € net par mois".

100 EUROS POUR TOUTES LES PERSONNES GAGNANT MOINS DE 2000 €


Jean Castex a annoncé cette mesure au 20H de TF1. Sa décision était très attendue pour contrer l'envolée des prix des carburants. Le gouvernement a donc finalement choisi de soutenir l'ensemble des Français sous le salaire médian, frappés à plusieurs niveaux par la hausse des prix généralisée.

"EN 2021, LE POUVOIR D'ACHAT DES FRANCAIS AUGMENTERA", PROMET JEAN CASTEX


Invité du 20H de TF1, le Premier ministre a conclu son intervention en promettant que sur l'ensemble de l'année 2021, le pouvoir d'achat des Français aura augmenté.

36 MILLIONS DE PERSONNES CONCERNEES PAR L'INDEMNITÉ DE 100 EUROS


Toutes les personnes gagnant moins de 2000 euros net par mois, soit le salaire médian, sont éligibles à "l'indemnité-inflation" de 100 euros que Jean Castex vient d'annoncer au 20H de TF1.

"ILS N'AURONT RIEN À FAIRE", ASSURE JEAN CASTEX


Le Premier ministre a assuré sur TF1 que les personnes éligibles au chèque-inflation de 100 euros n'auraient aucune démarche à accomplir pour le toucher.

"UNE INDEMNITÉ-INFLATION" DE 100 € POUR LES FOYERS MODESTES


Jean Castex a annoncé sur TF1 qu'une "indemnité-inflation" serait versée aux personnes gagnant moins de 2000 euros nets par mois.

LE "BOUCLIER TARIFAIRE" PROLONGÉ JUSQU'A FIN 2022, ANNONCE JEAN CASTEX


Le Premier ministre a expliqué dans le journal de 20H de Gilles Bouleau, que le bouclier tarifaire concernant le gaz et l'électricité, serait prolongé jusqu'à la fin de l'année prochaine- alors qu'il était prévu jusqu'à fin avril. 

JEAN CASTEX AU 20H DE TF1


▶️ Suivez l'intervention du Premier ministre en direct vidéo en cliquant ici 

BIENVENUE


Bonsoir à toutes et à tous, bienvenue dans ce direct pour suivre les annonces de Jean Castex sur le prix des carburants ce soir au 20H de TF1. 

Circonscrire la flambée du prix des carburants pour apaiser un début de fronde. Après plusieurs jours de réflexion, le Premier ministre Jean Castex doit annoncer ce jeudi soir sur le plateau du 20H de TF1 les mesures prévues pour limiter les difficultés des Français face aux tarifs affichés à la pompe. Parmi les leviers envisagés figurent une baisse des taxes ou encore la création d'un chèque carburant ciblé sur les ménages les plus modestes, mais dont l'élaboration est complexe.

Les prix à la pompe ont encore augmenté de 2 centimes la semaine dernière, atteignant des niveaux historiquement hauts à 1,56 euro le litre pour le gazole en moyenne, et 1,62 euro pour l'essence sans-plomb contenant jusqu'à 10% d'éthanol (SP95-E10). Les dépenses en carburants faisant partie des plus scrutées par les ménages, le sujet est sensible pour le gouvernement, à quelques mois de l'élection présidentielle.

Suivez les annonces du Premier ministre en direct dans le fil ci-dessus.


La rédaction de LCI

Tout
TF1 Info