La Nupes, l'alliance de gauche à l'Assemblée nationale
En Direct

EN DIRECT - Le second quinquennat d'Emmanuel Macron a officiellement débuté

La rédaction de TF1info
Publié le 14 mai 2022 à 7h45
JT Perso

Le second quinquennat d'Emmanuel Macron a officiellement démarré ce samedi, sept jours après son investiture.
Le nouveau gouvernement, lui, ne devrait pas être connu avant le début de la semaine prochaine.
Suivez les dernières informations.

JEAN CASTEX, LE FAUX DÉPART


Pour le site officiel du gouvernement, l'ère Castex à Matignon est déjà terminée. Ce samedi matin, une page annonçant la démission du gouvernement a été brièvement mise en ligne, avant d'être supprimée. Les services du Premier ministre reconnaissent des "problèmes techniques", non liés au remaniement à venir.

ZEMMOUR DÉBUTE SA CAMPAGNE DANS LE VAR


Le président de Reconquête! et candidat défait au premier tour de la présidentielle, Éric Zemmour, entame sa campagne dans la 4e circonscription du Var, où il se présente aux législatives.

QUELS CONTRÔLES POUR LES FUTURS MINISTRES ?


Le second quinquennat d'Emmanuel Macron a débuté officiellement ce samedi à minuit, mais le changement de Premier ministre, lui, se fait toujours attendre. Si la nomination du successeur de Jean Castex ne devrait plus tarder, celle du gouvernement prendra plus de temps. Il faut dire que les ministres potentiels seront soumis à un contrôle serré au préalable.

YANNICK JADOT TRACTE POUR LA NUPES


Peu présent depuis sa défaite au premier tour de la présidentielle, l'eurodéputé écologiste Yannick Jadot tracte ce samedi pour la Nupes, l'alliance des principales formations de gauche, à Paris.

FINALEMENT, JEAN CASTEX NE SE RENDRA PAS AU VATICAN


Emmanuel Macron se rend ce dimanche aux Émirats arabes unis pour un hommage au président Cheikh Khalifa ben Zayed Al Nahyan, décédé vendredi à 73 ans. Par conséquent, le Premier ministre Jean Castex, qui devait se rendre au Vatican le même jour, reste en France, les deux chefs de l'exécutif ne pouvant pas être hors du territoire en même temps.

EMMANUEL MACRON "N'ARRIVE PAS" À NOMMER UNE FEMME À MATIGNON, JUGE SANDRINE ROUSSEAU


"Emmanuel Macron n'a pas d'assise ni de dynamique", juge sur France inter Sandrine Rousseau, candidate Nupes aux législatives, alors que le chef de l'État n'a toujours pas annoncé son prochain gouvernement. "Il a l'air de vouloir s'engager sur le fait que ce soit une Première ministre femme. On voit qu'il hésite, qu'il n'y arrive pas, qu'il appelle des dizaines de personnes qui refusent. C'est assez ridicule."

MARINE LE PEN, CLAP DE FIN POUR LA PRÉSIDENTIELLE ?


Marine Le Pen devrait officiellement quitter la tête du Rassemblement national en septembre. Par conséquent, elle a assuré qu'elle ne porterait pas "a priori" la prochaine campagne présidentielle de son parti. La députée a cependant espéré faire émerger "une nouvelle élite".

EMMANUEL MACRON, PREMIER JOUR DU DEUXIÈME QUINQUENNAT


Trois semaines après sa réélection et une semaine après son investiture officielle, Emmanuel Macron démarre ce samedi son deuxième quinquennat. Son premier mandat s'est achevé vendredi soir, à minuit.

BIENVENUE


Bonjour et bienvenue sur TF1info pour suivre l'actualité politique de la journée, à 29 jours du premier tour des élections législatives.

Une page se tourne samedi à 00h00 avec le début du second quinquennat Macron. Mais persiste l'attente de la nomination du prochain Premier ministre au relais de Jean Castex qui restera en poste au moins jusqu'à lundi. Quand Jean Castex apportera-t-il sa lettre de démission au chef de l’État ? Si l’Élysée n'a donné aucune indication, une chose est certaine : le chef du gouvernement est bien en train de faire ses cartons, une "nécessité politique" selon lui, alors qu'Emmanuel Macron cherche à se procurer un nouveau souffle pour les élections législatives de juin.

Mais le changement n'est pas pour ce weekend. Dimanche, Jean Castex a un dernier déplacement à son agenda : conduire la délégation française pour la canonisation dimanche au Vatican de l'explorateur puis ermite Charles de Foucauld. Dès lors, le scénario d'un départ en début de semaine prochaine se dessine. "La démission interviendra lundi", croit savoir un responsable de la majorité.

Ahmed Eddarraz, réputé proche du couple Macron, a annoncé maintenir sa candidature dans la circonscription des Français du Maghreb et de l'Afrique de l'Ouest malgré l'investiture de la ministre Elisabeth Moreno, qu'il ne juge "pas prête". À l'annonce de la nomination de la ministre, il est entré en contact avec elle pour lui proposer "d'être son suppléant. Mais je n'ai pas de nouvelles. Aujourd'hui, j'estime être le candidat naturel", a-t-il affirmé auprès de l'AFP. 

Le pôle écologiste a dévoilé vendredi la liste de ses 100 candidats aux législatives au sein de la Nouvelle union populaire écologique et sociale (Nupes), dont la plupart de ses dirigeants, mais pas son ex-candidat à l'Élysée Yannick Jadot. Le nom de ce dernier avait circulé un temps, avant la présidentielle. L'eurodéputé a gardé un quasi silence depuis le début des négociations ayant mené à l'alliance avec LFI, PS et PCF pour le scrutin de juin.  


La rédaction de TF1info

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info