La flambée des prix de l'énergie

Énergie : Emmanuel Macron appelle à "rentrer collectivement dans une logique de sobriété"

M.G
Publié le 14 juillet 2022 à 14h37
JT Perso

Source : TF1 Info

Emmanuel Macron a estimé jeudi, pour son interview du 14-Juillet, que la Russie utilisait le gaz comme "arme de guerre".
Le président français appelle donc à se "préparer à s'en passer".
Pour compenser le manque à gagner, l'exécutif va préparer cet été "un plan de sobriété" énergétique.

Un conflit et une crise qui pourraient continuer longtemps. "Il faut nous préparer tous à ce qu’elle (la guerre en Ukraine, ndlr) dure. L’été et le début de l’automne seront sans doute très durs", a prévenu, ce jeudi 14 juillet, Emmanuel Macron. Or, les difficultés européennes en matière d'énergie ne sont "pas une conséquence" des sanctions mise en place contre Moscou. "La Russie utilise l’énergie, comme l’alimentaire, comme une arme de guerre", fustige-t-il. "Il faut nous préparer à nous passer du gaz russe. [...] Il faut une mobilisation générale", appelle le président français. 

Point positif, la France, "grâce à son modèle énergétique, est peu dépendante du gaz russe". "C’est moins de 20% de nos besoins et nous avons déjà commencé à diversifier. Nous allons continuer, en Européens, à aller sécuriser des volumes de gaz ailleurs qu’en Russie. La Norvège nous fournit beaucoup, le Qatar, l’Algérie et les États-Unis aussi", ajoute-t-il. 

"Organiser différemment nos vies"

Parallèlement, la France doit "rentrer collectivement dans une logique de sobriété", martèle le chef de l'État. "Je vais demander, dès à présent, aux administrations, aux grands groupes, de préparer un plan pour se mettre en situation de consommer moins", affirme-t-il, "un plan de sobriété dans lequel on va demander à nos compatriotes de s’engager". "On doit essayer de réduire nos stocks pour passer le pic de l’hiver, car nous aurons besoin d’être solidaires avec les autres Européens. On doit le faire pour essayer le moins possible d’arrêter notre économie", précise-t-il. Concrètement, il exhorte à "organiser différemment nos vies pour lisser les pics". 

Lire aussi

Pour ce qui est de la manière, "il faut que cela passe par l’exemplarité et la responsabilité", assène Emmanuel Macron. "Les administrations publiques doivent commencer à faire des efforts et à moins consommer", met-il en avant. "Je crois à la responsabilité collective et je pense que c’est comme ça que l’on va avancer", lance-t-il. "La sobriété est une partie de notre stratégie. C’est bon pour passer ce cap et pour le climat et l’indépendance", soutient le pensionnaire de l'Élysée. "On consomme déjà un peu moins que l’année dernière", note-t-il. 


M.G

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info