Chaos au Stade de France : après le fiasco, le temps des explications... et des enquêtes

Finale de la Ligue des champions : réunion ministérielle lundi pour "cerner les dysfonctionnements"

M.G avec AFP
Publié le 29 mai 2022 à 18h07
JT Perso

Source : JT 13h WE

Le ministère des Sports et des Jeux olympiques a annoncé, dimanche, la tenue d'une réunion lundi à 11h.
Objectif : "cerner les dysfonctionnements" et les problèmes d'accès de supporters, samedi au Stade de France.
Les organisateurs du match, la police et les autorités locales seront présents.

La réaction n'aura pas tardé. Dans le viseur de nombreux médias et supporters - notamment outre Manche -, le gouvernement a annoncé, dimanche 29 mai, une réunion de crise qui se tiendra lundi pour déterminer les causes des incidents survenus la veille, en marge de la finale de la Ligue des champions.  

"En tirer les leçons" pour les futurs événements sportifs

"Avec le ministre de l’Intérieur, nous déplorons les incidents qui ont émaillé la soirée de la Ligue des champions samedi soir au Stade de France et regrettons que certains supporters munis de billets n’aient pu assister au match", a expliqué dans un communiqué la nouvelle ministre des Sports et des Jeux olympiques et paralympiques, Amélie Oudéa-Castera. "La priorité est désormais de cerner très précisément les dysfonctionnements avec l’UEFA, la Fédération française de football, le Stade de France, la Préfecture de police de Paris, la Préfecture de Seine-Saint-Denis et la mairie de Saint-Denis afin d’en tirer toutes les leçons pour éviter que de tels incidents se reproduisent pour nos futurs grands événements sportifs internationaux", a-t-elle ajouté, en faisant notamment référence aux Jeux olympiques 2024. 

Lire aussi

Samedi, le coup d'envoi de la finale de la Ligue des champions entre le Real Madrid et Liverpool (1-0), a été retardé de plus de trente minutes en raison de problèmes d'accès des supporters. L'avant-match a été marqué par des scènes chaotiques autour du stade, sans faire de blessés graves. "Des milliers de spectateurs" se sont présentés avec de "faux billets qui ne fonctionnaient pas", créant "une accumulation de spectateurs" dans les files d'attente, ont justifié l'UEFA et les autorités françaises. Une version contredite outre-Manche.


M.G avec AFP

Tout
TF1 Info