Gabriel Attal promet une "loi Macron 2" avant l'été pour "libérer l'activité économique"

par I.N
Publié le 10 février 2024 à 23h19, mis à jour le 11 février 2024 à 7h27

Source : TF1 Info

Dans un entretien au "Parisien", le Premier ministre prévoit de porter un "projet de loi Macron 2".
Ce texte aura pour objectif de "libérer l'activité économique, la croissance et le développement industriel", selon Gabriel Attal.
Que va-t-il contenir ?

Le Premier ministre fixe son cap. Dans un entretien accordé ce samedi au Parisien, le chef du gouvernement annonce qu'il portera dans les prochains mois une "loi Macron 2" afin de "préparer le long terme". Ce texte, "qui sera présenté avant l'été", doit permettre de "libérer l'activité économique, la croissance et le développement industriel", affirme Gabriel Attal.

Les normes dans le viseur

Cette loi "Macron 2", nommée ainsi en référence à la loi "pour la croissance, l'activité et l'égalité des chances économiques" votée en 2015 et notamment portée par le ministre de l'Économie Emmanuel Macron, comprendra plusieurs aspects. D'abord, elle encouragera à "aller plus loin dans notre réindustrialisation dans l'esprit d'industrie verte", prône le Premier ministre.

La simplification des normes - sujet évoqué lors de la colère des agriculteurs - sera aussi au menu. "Il y a des secteurs, comme les syndics de copropriété ou la vente des médicaments en ligne, pour lesquels nous pouvons simplifier un certain nombre de règles et les conditions d'accès à certaines professions", fait valoir Gabriel Attal. Le "chef de la majorité", comme il se qualifie dans cet entretien, estime que "le poids des normes" représente "60 milliards d'euros de pertes économiques" pour les entreprises. "Il ne s'agit évidemment pas de toutes les supprimer puisqu'il y a des normes utiles, [...] mais nous pouvons vraiment simplifier."

Cette loi "Macron 2" doit être présentée avant "l'été de progrès sociaux" voulu par le Premier ministre, et juste après le "printemps des urgences". En septembre, Gabriel Attal se projettera ensuite sur "l'automne du travail", avec un projet de loi "pour l'acte 2 de la réforme du marché du travail".


I.N

Tout
TF1 Info